Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

​« Projet Bernanke »: Tenu secret par Google, il vient d’être dévoilé au grand jour


Rédigé par Myriam KETFI le Mercredi 14 Avril 2021

Le « Projet Bernanke » aurait permis à Google de favoriser les enchères de ses clients. Ce projet secret a probablement contribué à la politique anticoncurrentielle.



​« Projet Bernanke »: Tenu secret par Google, il vient d’être dévoilé au grand jour
Des documents viennent d’être révélés au sujet du « Projet Bernanke », un projet secret réalisé par Google depuis 2013 afin d’avantager son outil publicitaire par rapport à ses concurrents. Il a été révélé pour la première fois par le service MLex dans un tweet : « Des révélations assez explosives, (…) hier soir au tribunal dans l'affaire #antitrust de l'adtech au Texas. Il y a aussi le "Projet Bernanke" dont les éditeurs de publicité n'étaient pas au courant ».

Preuve d’une politique anticoncurrentielle

Le dénommé « Projet Bernanke » a été découvert dans un document laissé par l’entreprise Google à l’occasion d’un procès antitrust au Texas. Depuis cette erreur de la part du géant américain, le document a été mis sous scellés. Un projet probablement tenu secret durant toutes ces années, car il a dû participer à une pratique de politique anticoncurrentielle.  

En effet, ce projet aurait donné à Google la possibilité d’engranger des centaines de millions de dollars en favorisant Google Ads par rapport à d’autres outils publicitaires. L’État du Texas a d’ailleurs attaqué Google sur ses mesures antitrust en décembre, en indiquant que le géant du Web utilisait des stratégies anticoncurrentielles dans lesquelles « Bernanke » aurait été un des acteurs principaux.

Des sites web vendent de l’espace publicitaire sur leur site, puis des annonceurs font des offres pour acheter un espace en particulier à travers des « bourses d’échange ». Le procédé est le suivant : celui qui offre le prix le plus important, remporte l’espace publicitaire désiré.
Grâce à un outil, la société avait vraisemblablement l’occasion d’accéder à des données historiques sur les offres réalisées par les clients, pour favoriser le positionnement de Google Ads.

Un projet qui facilitait les enchères des clients de Google Ads

Le « Projet Bernanke » avait donc la possibilité de changer les offres afin d’élever les chances pour que les clients de Google gagnent les enchères. Sans nul doute, une tactique qui désavantage les outils publicitaires des concurrents. L’Etat du Texas a pu se pencher sur des documents internes de l’entreprise qui démontrent qu’en 2013, ce projet générait jusqu’à 230 millions de dollars de revenus. 

Un mystère persiste autour du nom de ce projet. Pourtant, un dénommé Ben Bernanke est bien connu dans la sphère publique américaine. Il s’agit d’un homme qui fut le président de la Réserve fédérale de 2006 à 2014. Peut-être qu’un jour un lien sera établi, ou pas. 
Pour l’heure, le procureur général du Texas attend impatiemment de pouvoir présenter ses arguments devant le tribunal.