Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

« Jeunes du 21è Siècle » : Apport de propositions au nouveau modèle de développement


Rédigé par Safaa KSAANI le Vendredi 9 Octobre 2020

Malgré l’interruption de leur tournée dans les douze régions du Royaume sous le thème « Les jeunes et la régionalisation avancée, quel modèle de développement pour demain ? », prévue entre le 6 mars et le 13 juin derniers, les membres de l’Association « Jeunes du 21ème siècle » sont parvenus à élaborer leur rapport.



Dans leur rapport, basé principalement sur des observations et conclusions collectées à l’issue de la réunion tenue les 6 et 7 mars dernier dans la région Souss-Massa, point de départ de leur tournée, la plupart des propositions et des idées formulées par les jeunes présents dans la tournée, étaient centrées sur les aspects économique, social et politique et faisaient de l’Homme le noyau du nouveau modèle de développement.

À travers les résultats et les conclusions de cet échange, l’association propose quatre axes fondamentaux pour cristalliser un nouveau modèle de développement pour le Maroc de demain, à savoir la régionalisation avancée, l'éducation et la formation, la réforme de l’administration et la participation politique des jeunes.

Au niveau de la régionalisation avancée, considérée comme un point clé essentiel pour le développement économique et social du Royaume et l'un des mécanismes d'atténuation des disparités territoriales, l’association propose de restructurer la gestion des conseils régionaux. Celle-ci propose également, entre autres, la création d’une Direction de coordination et de communication dans chaque région.

Quant au deuxième axe, concernant l’éducation et la formation, il ressort des conclusions de l’association qu’il faut normaliser et unifier les programmes d'enseignement dans les écoles publiques et privées, travailler à l'adoption de programmes éducatifs compatibles avec les exigences du marché du travail, encourager et soutenir la recherche scientifique au niveau régional...

Sur le plan de la réforme de l’administration, qui est la base de la concrétisation de la politique de l’État et des projets économiques et sociaux, les membres de l’association ont constaté qu’elle est malheureusement devenue l’obstacle de la mise en œuvre de ces politiques. Pour y remédier, les jeunes proposent de mettre fin au favoritisme et au clientélisme, faciliter les démarches administratives, et décentraliser cette administration, ... 

Afin de favoriser la participation des jeunes, les rapporteurs proposent de changer et développer le discours politique et l’adapter au développement de la société, ainsi qu’encourager les jeunes cadres à occuper des postes de responsabilité. Ainsi, le rapport n’attend que son examen par la Commission Spéciale sur le Modèle de Développement (CSMD), pour prendre en considération les attentes des jeunes du 21ème siècle.

  


Dans la même rubrique :
< >