Connectez-vous S'inscrire
Menu



WhatsApp et Facebook, les plus populaires au Maroc


Sunergia vient de rendre publique son enquête sur les fréquences d’utilisation pour les 8 principaux réseaux sociaux qui font aujourd’hui partie intégrante du quotidien des Marocains: Facebook, Instagram, Snapchat, Twitter, Linkedin, TikTok, Pinterest et WhatsApp



Il en ressort, en premier lieu, que 73% des Marocains utilisent les réseaux sociaux. WhatsApp est le plus utilisé (65%), suivi de Facebook (53%), puis d’Instagram (26%), de Snapchat (14%), Twitter (5%) et de Linkedin (2%).

Sunergia, un cabinet d’étude marketing, basé à Casablanca, tient à noter qu’il a choisi d’intégrer WhatsApp, bien qu’il ne soit pas tout à fait un média social, à son questionnaire « car au Maroc cette célèbre messagerie qui appartient à Facebook est souvent assimilée aux réseaux sociaux ».

Pour le bureau d’étude casablancais, les personnes qui utilisent uniquement Facebook et WhatsApp sont plutôt des hommes, des personnes âgées entre 25 et 34 ans, des habitants de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et de Souss Massa, et des personnes ayant étudié jusqu’au collège.

Concernant les multi-users, ils ont l’âge de 18-24 ans et de 25-34 ans, ils sont des célibataires, des habitants de Casablanca-Settat-El-jadida et de Rabat-Salé-Kénitra, et des universitaires.

Pour les exclusifs, Sunergia précise qu’ils sont les personnes n’utilisant qu’un seul réseau social, qu’ils sont davantage des femmes, des personnes âgées entre 45-64 ans, des personnes mariées, et des habitants de Marrakech-Safi. 2h33 min, le temps moyen passé quotidiennement sur les réseaux sociaux

Autre résultat de l’enquête : le Marocain passe en moyenne 2h33 min par jour sur les réseaux sociaux alors que son voisin égyptien ou sud-africain passe respectivement 3h04 min et 2h48 min. Les Français passent moins de temps (1h17min) que la moyenne mondiale (2h16min).

Le pays qui passe le moins de temps sur les réseaux sociaux étudiés est le Japon (36min) et c’est dans l’archipel des Philippines que l’on y passe le plus de temps (4h12min). En faisant un focus sur les combinaisons d’usage, Sunergia souligne que trois groupes se dessinent: les multi-users (25% des interrogés), les utilisateurs de Facebook et WhatsApp uniquement (23%) puis les utilisateurs exclusifs d’un réseau social (19%).

« Les multi-users, par exemple, sont plutôt des jeunes entre 18 et 34 ans, des personnes célibataires, des universitaires et des personnes des régions Casa-Settat-El Jadida et Rabat-Salé-Kénitra. Ils utilisent Facebook/WhatsApp/ Instagram ou Facebook/WhatsApp/Instagram/Snapchat », est-il indiqué.

Twitter et Snapchat utilisés selon une fréquence hebdomadaire Sunergia fait remarquer, en outre, que la fréquence d’utilisation varie selon le type du réseau social. En effet, poursuit la même source, Facebook, WhatsApp ou Instagram sont des plates-formes à usage quotidien par les Marocains tandis que Twitter ou Snapchat sont plutôt utilisés selon une fréquence hebdomadaire.

« Avec l’augmentation du nombre d’utilisateurs actifs sur les différents réseaux sociaux ainsi que l’opportunité qu’offrent ces derniers pour toucher de façon plus ciblée une audience donnée, les annonceurs intègrent de plus en plus le digital dans leur plan de communication.

Ainsi, le choix de la plate-forme est la première question que tout responsable marketing se pose. En effet, ce choix est tributaire de plusieurs paramètres, notamment le profil de l’utilisateur ou encore le type du contenu à diffuser », souligne Sunergia.

Faut-il rappeler enfin que ce cabinet d’étude a déjà affirmé, dans une enquête sur les réseaux sociaux, publiée en janvier 2019, que Facebook est le réseau social numéro 1 au Maroc.

Selon ce sondage, 57% des interrogés ont déclaré utiliser Facebook. 80% de ces utilisateurs l’utilisent au moins une fois par jour. Il ressortait aussi de cette enquête que Facebook est le réseau social le plus utilisé dans le monde avec 2 milliards d’utilisateurs environ, soit un taux de pénétration de 29%.

En Afrique, ce taux est de 14%, alors qu’au Maroc il est de 47%. « En 2018, sur notre continent, le nombre de Facebook users est de l’ordre de 170 millions, en forte progression au cours des années récentes (50 millions de plus qu’en 2016).

Cette progression a été rendue possible grâce à la forte augmentation du taux de pénétration d’Internet, qui est passé de 1% en 2000 à 35% en 2018 en Afrique.

S’ajoutent à cela la forte progression des équipements en smartphones (taux d’équipement de 37% en 2017 en Afrique) et le développement des connexions mobiles et sans fil dans les lieux publics », selon Sunergia.

A. CHANNAJE

Les Marocains, grands consommateurs de médias digitaux

Selon le rapport de Data Reportal concernant la situation du digital en 2019, les Marocains sont de grands consommateurs de médias digitaux et de réseaux sociaux. En janvier 2019, le taux de pénétration d’Internet s’est placé à 50 % en Afrique du Nord. Le taux de pénétration des réseaux sociaux s’est, pour sa part, placé à 40 % dans la région. Le rapport, cité par un confrère francophone de la presse électronique, indique que les plates-formes sociales qui comptent le plus d’utilisateurs dans la région sont Facebook, YouTube, WhatsApp et Messenger. Les applications sociales les plus utilisées sont WhatsApp et Facebook. Le rapport indique que le parc mobile national compte plus de 43,76 millions d’abonnés. Celui d’Internet est de 22,57 millions d’utilisateurs.

Repères

YouTube, WhatsApp et Linkedin
YouTube est le plus grand réseau social mondial dédié au partage et visionnage de vidéos. Avec plus de 1,9 milliard d’utilisateurs actifs, YouTube est le deuxième moteur de recherche du monde derrière Google. Avec ses nouveaux formats de publicités (Bumper ads, Shopping ads permettant d’afficher un produit sur une vidéo…), le réseau social reste en position favorable de leader vidéo pour les entreprises. Concernant l’application WhatsApp, elle a été rachetée par Facebook. L’application qui compte aujourd’hui près de 1,5 milliard d’utilisateurs permet d’effectuer des appels et d’envoyer des messages gratuitement lorsque l’on dispose d’une connexion internet, depuis et vers n’importe quel pays du monde. Fondé en décembre 2002, le réseau professionnel Linkedin atteint, de son côté, plus de 540 millions de comptes aujourd’hui. Il permet de créer son CV en ligne, d’accroître son réseau professionnel et ses relations dans le but de se faire connaître ou développer la notoriété de son entreprise. 
Les médias sociaux, c’est quoi exactement ?
Selon Fred Cavazza, blogueur reconnu dans le domaine des médias sociaux, « les médias sociaux désignent l’ensemble des services permettant de développer des conversations et des interactions sociales sur internet ou en situation de mobilité ». Ils permettent d’instaurer un dialogue avec sa communauté, et donc une relation concrète, et de développer des interactions sociales (« like », « retweet », « partage »…) qui révèlent un engagement de la part d’une communauté.

  




Mercredi 22 Janvier 2020