L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Conso & Web zone

Vague de chaleur : les conseils à suivre pour mieux la supporter


Rédigé par Meryem EL BARHRASSI le Dimanche 18 Juin 2023

Des températures élevées sont attendues au Maroc jusqu’à la fin de la semaine. En période de canicule, attention au risque de « surchauffe » de l’organisme. Avec plus de 30° au thermomètre, il est utile de rappeler quelques conseils pour mieux supporter ces températures élevées.



Le Maroc subit une canicule cette semaine. Les températures oscillent entre 37 et 42°C, et la situation ne devrait pas s’améliorer avant dimanche. Le corps humain dispose de mécanismes de thermorégulation tels que la transpiration ou la dilatation des vaisseaux sanguins de la peau, qui permettent d'éliminer une partie de la chaleur et de se rafraîchir. Cependant, ces processus naturels, bien qu'efficaces, peuvent tout de même fatiguer l'organisme et se trouver dépassés lorsque la température reste élevée pendant une période prolongée.
 
Lorsque la chaleur persiste, plusieurs symptômes indésirables peuvent se manifester tels que des nausées, des maux de tête, des crampes musculaires, la déshydratation, voire même le redoutable "coup de chaud" qui peut avoir des conséquences graves. Afin de mieux supporter cette vague de chaleur, il est essentiel d'adopter certains réflexes indispensables.
 
S’hydrater et se rafraîchir
 
La première règle d’or est bien connue : s’hydrater. Il est indispensable de rappeler qu'il est crucial de boire au moins deux litres d'eau par jour. « L’eau est essentielle au fonctionnement de notre organisme. Les cas de déshydratation peuvent produire des insuffisances rénales, voire de la fièvre ou un coma dans le pire des cas », explique Dr Rim Fagouri, cardiologue.
 
De plus, il est primordial de rafraîchir son environnement afin de réduire la transpiration, que ce soit en plaçant du linge humide devant un ventilateur ou près d'une fenêtre. Il est important de ne jamais sous-estimer l'importance de ces mesures. « On ferme les volets pendant la journée et on ouvre les pièces la nuit, puisque c'est toujours à ce moment-là que la fraîcheur peut revenir », recommande-t-elle.
 
Il est également conseillé de favoriser la présence de plantes vertes à l’intérieur des habitations, parce qu'elles absorbent la chaleur et dégagent de l'humidité.
 
Manger frais et léger
 
Pour survivre aux températures élevées, il faut certes s'hydrater, mais aussi adapter son alimentation. Quand les températures avoisinent les 35°C, l'envie de cuisiner est d'ailleurs soumise à rude épreuve. Pourtant, lorsqu'il fait chaud, l'occasion s'offre à nous de réaliser des plats équilibrés afin de se rafraîchir. « La digestion est un mécanisme organique qui peut être coûteux en énergie, et qui peut entrer en concurrence avec les mécanismes de thermorégulation, comme la transpiration », indique la spécialiste. Selon elle, il vaut mieux privilégier des aliments à la fois digestes et hydratants, tels que les légumes et les fruits. « Il faut également manger des protéines, animales ou végétales, mais oubliez les plats en sauce », souligne Dr Fagouri. Pour le dessert, la spécialiste recommande de privilégier les salades de fruits aux glaces, même si vous pouvez en manger de temps en temps.
 
Éviter les activités sportives
 
Lors des périodes de fortes chaleurs, votre corps est déjà mis à rude épreuve. La pratique sportive est fortement déconseillée lors des périodes de canicule. Les cardiologues recommandent, au-delà de 30 degrés, de ne pas avoir d'activité physique intense.
 
Au-delà de 30 degrés, le running est aussi déconseillé. En dessous, il n'est pas proscrit mais mieux vaut respecter certaines règles de base et adapter sa pratique. Préférez ainsi vous dépenser plutôt le matin ou le soir, et si ce n'est pas possible, courez à l'ombre. En termes d'équipement, mieux vaut porter des couleurs claires, des vêtements amples, et fabriqués en matière dite « respirante », pour évacuer la transpiration.
 
Aérer, mais pas n’importe comment
 
Tout le monde sait qu'il faut aérer, mais encore faut-il le faire bien. Surveillez votre thermomètre et votre appli de météo : dès que la température extérieure passe en dessous de la température intérieure de votre logement, faites entrer de l'air frais. Aérez toute la nuit si c'est possible (attention aux coups de vent, aux averses ou encore aux cambriolages…), et dans tous les cas, dès le matin tôt, quitte à mettre un réveil à 5h30 pour ouvrir des fenêtres supplémentaires avant d'aller vous recoucher. L'aération peut paraître dérisoire, surtout lorsque les températures restent élevées la nuit, mais démarrer une journée de canicule avec quelques degrés de moins dans le logement peut tout changer.
 
 
Meryem EL BARHRASSI
 
 
 

Traquer les sources de chaleur à l’intérieur

Certains appareils ménagers sont vos ennemis quand il fait chaud. Un frigo, un congélateur, un vidéoprojecteur, un écran de télé ou un ordinateur émettent énormément de chaleur. Éteignez totalement les appareils non indispensables (évitez le mode veille), et isolez les autres.

Par exemple, fermez la porte de la cuisine pour que la chaleur du frigo et du congélateur, sans parler de celle du four ou des plaques de cuisson, ne se diffuse pas ailleurs. Si vous télétravaillez, vous pouvez fermer la porte de la pièce de travail pour vous ménager un autre espace frais dans le logement, que vous serez heureux de trouver pendant les pauses ou le soir.
 
Enfin, n'achetez pas une climatisation dans l'urgence pour faire face à une situation exceptionnelle, car elle risque de se révéler coûteuse à l'usage et mal adaptée à vos besoins.



Dans la même rubrique :
< >





🔴 Top News