Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Une absurde décision de la FIFA : Mounir Haddadi n’est pas encore "joueur marocain"


Rédigé par RACHID MADANI le Vendredi 9 Octobre 2020



Une absurde décision de la FIFA : Mounir Haddadi n’est pas encore "joueur marocain"
Une surprise au sein de l’équipe nationale en concentration : Mounir Haddadi vient de quitter le Maroc en direction de Séville. Selon une dépêche de la FIFA, il ne pourra pas être inscrit pour le moment comme joueur marocain. Un état de frustration domine  Vahid Halilhodzic et Fouzi Lekjaâ, respectivement sélectionneur national et président de la FRMF après que le dossier du joueur Mounir Haddadi ait été compliqué ces dernières heures.
 "Le problème semble étrange en effet, car le joueur ne sera pas officiellement qualifié pour participer aux matchs amicaux entre le Sénégal et le Congo. Ce sont des détails officiels, il est donc probable que Mounir Haddadi accepte son départ en pour l'Espagne en attendant le traitement de son dossier. Ce qui semble étonnant c’est que le Congrès de la FIFA a approuvé l'amendement de la loi pour les joueurs de nationalités différentes. C'était la demande de la Fédération Royale Marocaine de Football et du joueur Haddadi, et tout le monde pensait que l'histoire était réglée et terminée au profit de l'équipe nationale marocaine".
Malheureusement aux toutes dernières minutes, l'Espagne s'est opposée et a informé la FIFA que le joueur avait disputé un match dans une compétition officielle en dehors de l'âge autorisé pour lui de changer de position pour représenter un autre pays, et la FIFA a répondu favorablement à cette demande. Au moins, il existe un arrêt des procédures de qualification pour jouer les deux prochaines rencontres amicales avec bien sûr l’attente de nouveaux développements dans le dossier.

                                 Intervention de Fouzy Lekjaâ

L’entraineur national a confirmé lors d'une interview à la presse qu'il était très déçu de ce qui s'est passé avec ce joueur, car il comptait sur ses débuts contre le Sénégal.
Il a dit: "Oui, je m'y attendais et je voulais que Mounir participe avec ses coéquipiers  et entrer dans l'atmosphère avec nous dans de telles confrontations. Je ne sais pas ce qui s'est passé, mais je suis perturbé par tous les développements qui se sont produits".
Le même désagrément a accompagné le président de la FRMF qui avait promis au joueur de coopérer avec lui, soulignant qu’il « ne gardera pas le silence sur cette position de la FIFA ».
Il a révélé: "Si Haddadi n'est pas qualifié, le cas sera soumis au Tribunal d'Arbitrage Sportif (TAS), et cette fois le joueur ne déposera pas une demande de jouer pour le Maroc, mais une plainte contre son retard de qualification après que le Congrès de la FIFA a approuvé l'amendement de la loi sur les joueurs à double nationalité".


                                      Une bonne ambiance


Face à ce qui  s'est passé et dans une tentative de contenir la colère de Mounir Haddadi et la frustration qu'il ressent, Halilhodzic a insisté pour accueillir le joueur sous une forme différente, après avoir été invité lors d'un dîner pour que les joueurs lions se manifestent pour chanter et sortir du cercle de tristesse qui pèse sur lui.
Haddadi a également eu le soutien de ses collègues, qui lui ont assuré qu'ils attendraient la solution de sa crise, après avoir reçu un excellent accueil et découvert une atmosphère idéale et enthousiaste dans le camp des Lions de l’Atlas, contrairement à l'isolement qu'il ressentait dans les camps de La Roja avec la sélection espagnole.