Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Un exercice 2020 mouvementé pour Saham Assurance


Rédigé par La rédaction le Jeudi 25 Février 2021

La crise du COVID a impacté les résultats financiers de Saham Assurance qui a vu son résultat net divisé par 2 entre 2019 et 2020. Une tendance à la baisse qui s'est fait ressentir sur son chiffre d’affaires, établi en décembre 2020 à 5,1 milliards de DH, soit une baisse de 5,5% par rapport à 2019.



Un exercice 2020 mouvementé pour Saham Assurance
Le groupe Saham Assurance Maroc a clôturé l’exercice 2020 avec un résultat net de 201 millions de DH, contre 406 millions de DH en 2019. Ce qui représente une contraction d’un peu plus de 50% que la filiale de Sanlam justifie par la contreperformance des marchés financiers et la suspension ou baisse des versements de dividendes.  

Une tendance à la baisse qui s’est également fait ressentir au niveau du chiffre d’affaires global qui s’est établi à 5,1 milliards de DH, soit une baisse de 5,5% par rapport à 2019. Un résultat impacté principalement par la baisse de l’activité vie, un segment qui a enregistré une baisse de 25,5% entre 2019 et 2020 pour s’établir à 819 millions de DH, sous l’effet de l’essouflement de la collecte de l’ épargne. 
« Ces résultats nous poussent à redoubler d’efforts, mais sans remettre en cause ni modifier notre stratégie », Christophe Buso, Directeur général de Saham

L’activité non vie a de son côté accusé un léger recul de son chiffre d’affaires de 0,4% par rapport à la fin 2019, s’élevant à 4,3 milliards de DH. Au niveau du 4ème trimestre 2020, le chiffre d’affaires de l’activité vie a enregistré une légère hausse de 1,1% s’ établissant à 229 millions de DH par rapport à la même période en 2019. Là où l’activité non vie a accusé une baisse de 4,7%, pour un chiffre d’affaires de 920 millions de DH par rapport au 4ème trimestre de l’exercice précédent. 

« Ces résultats nous poussent à redoubler d’efforts, mais sans remettre en cause ni modifier notre stratégie », rassure Christophe Buso, directeur général de Saham. Pour ce dernier, l’amélioration de 1,8% des fonds propres de l’entreprise, qui sont passé de 4,44 milliards  à 4,47 milliards de DH entre 2019 et 2020 représente une « preuve que nos efforts pour contenir les coûts payent ».  

Concernant les coûts entrainés par la pandémie, les remboursements liés au COVID ont été chiffrés par le management du groupe à hauteur de 15 millions de DH. Des frais qui couvrent les remboursement de soins de santé et la prise en charge d’hospitalisations. « La façon dont la crise a été gérée par l’Etat a permis de contenir les cas de contaminations et par ricochet les coûts liés aux remboursements et prises en charge à notre niveau », précise le directeur général de Saham. 

  


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 15 Mai 2021 - 11:57 L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus