L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Conso & Web zone

UNESCO : Le numérique, outil efficace pour la sauvegarde du patrimoine


Rédigé par Mariem LEMRAJNI le Mardi 29 Novembre 2022

L’ère du numérique est porteuse de nouvelles chances pour la protection du patrimoine et sa transmission aux générations futures. Les responsables et experts de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) ont en bien compris les enjeux.



UNESCO : Le numérique, outil efficace pour la sauvegarde du patrimoine
L’ambassadeur délégué permanent du Maroc auprès de l’UNESCO, Samir Addahre a souligné que la numérisation du patrimoine bouleverse les frontières et permet un rapprochement du patrimoine culturel immatériel des jeunes à travers leur implication dans des actions encourageant sa sauvegarde.

Lors d’une conférence de presse marquant l’ouverture des travaux de la 17ème session du Comité intergouvernemental de l’UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, organisée à Rabat du 28 au 3 décembre, Samir Addahre a enchaîné sur l’importance et l’actualité de cette dimension digitale, telle que soulignée par le message Royal adressé aux participants à cette session. Il a précisé à cet égard que «la question de la numérisation figure bel et bien à l’agenda du Comité et, bien qu’on n’a pas encore atteint un stade avancé, nous y travaillons et nous espérons qu’un plus fort élan sera donné depuis Rabat ».

Nécessité oblige, la numérisation a transformé la pratique professionnelle, ainsi, l’exemple présenté des technologies numériques au service du patrimoine illustre plusieurs usages à déployer pour séduire les jeunes, conserver les trésors du pays et les présenter largement dans le monde. De son coté, Ernesto Ottone Ramirez, sous-directeur général de la Culture de l’UNESCO, a appuyé sur la nécessité de développer ce concept de “patrimoine numérique”.

“Ce projet ouvrira une issue pour les jeunes qui attendent les grandes émotions pour avoir une meilleure expérience et découvrir le +patrimoine enfoui+ en parlant la langue qu’ils maîtrisent le mieux, celle des nouvelles technologies”, indique-t-il. La numérisation peut actuellement être appliquée dans tous les domaines de la vie moderne. D’ailleurs, une plateforme pédagogique en ligne a été développée par l’UNESCO incorporant les données et documents relatifs aux éléments du patrimoine matériel et immatériel.

Dans le même sillage, et en éclairage à l’intervention d’un journaliste lors de la conférence de presse au sujet de la numérisation de ce secteur, le secrétaire de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, Tim Curtis a précisé : «Nous avons développé maints outils numériques, menus de toutes les informations sur le patrimoine matériel et immatériel pour faciliter l’interaction entre les différents éléments liés au développement durable. Le déploiement de cette plateforme va s’appliquer au service de la conservation, de la sauvegarde et de l’exposition des oeuvres artistiques».

Et de poursuivre : Cet intérêt croissant partout dans le monde de ces jeunes, grâce à cette connectivité que le numérique instaure pour exprimer leurs ressentis, est porteur de chances pour toucher la nouvelle génération à travers une inévitable numérisation du patrimoine. Certes, la numérisation est déjà bien installée avant même l’apparition du COVID-19, mais la crise sanitaire a accéléré sa mise en oeuvre dans les différents domaines, y compris celui du patrimoine.








🔴 Top News