L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal




Actu Maroc

UNESCO: Brainstorming sur le rôle des juges dans le renforcement de la liberté d’expression


Rédigé par Rime Taybouta le Mardi 7 Juin 2022

En partenariat avec le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire du Maroc, l’UNESCO a organisé à Rabat une conférence sous le thème « Dialogue des juges. Le rôle des juges dans le renforcement de la liberté d’expression dans la région arabe », du 7 au 9 juin 2022. L'idée est de brainstormer autour du rôle des juges dans les aspects de poursuite et de protection de la sécurité des journalistes.



Conférence régionale sur le rôle des juges dans le renforcement de la liberté d'expression dans la région arabe (Ph. NIDAL)
Conférence régionale sur le rôle des juges dans le renforcement de la liberté d'expression dans la région arabe (Ph. NIDAL)
Les travaux d'une conférence régionale sur le rôle des juges dans le renforcement de la liberté d’expression dans la région arabe ont débuté, mardi à Rabat, avec la participation de responsables et d'experts marocains et étrangers. Organisée par le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) en partenariat avec l'UNESCO, cette conférence thématique, première réunion de ce type tenue dans la région arabe, rassemble un collège de magistrats en milieu de carrière, venu de plusieurs Etats arabes (Egypte, Irak, Jordanie, Liban, Lybie, Maroc, Mauritanie, Palestine, Tunisie, Soudan et Yémen). Les professionnels présents ont discuté autour du rôle du système judiciaire et des juges dans les aspects de poursuite et de protection de la sécurité des journalistes.
 
Guest-star de la conférence, Moulay El Hassan Daki, Procureur général du Roi près la Cour de cassation et président du Ministère public a souligné que « l'expérience marocaine, dans le domaine de l'appui aux éléments pour l'exercice de la liberté d'expression, est considérée comme une expérience pionnière à suivre dans de nombreuses enceintes régionales et internationales ». Il a également souligné que le renforcement du rôle de la justice dans la promotion de la liberté d'expression dans la région arabe est devenu un enjeu stratégique dans le sillage d'une conjoncture mondiale marquée par la protection des droits et libertés.
 
L'importance de cette question découle des nombreux rapports traitant de cette thématique dans la région arabe et de la situation des droits de l'Homme en général et de la liberté d'expression en particulier, ce qui, selon Daki, interpelle sur les rôles que le pouvoir judiciaire doit jouer pour contribuer à mettre en œuvre les politiques publiques relatives à la promotion des libertés, avec à leur tête la liberté d'expression.
 
Se protéger les uns les autres
 
Pour sa part, le premier président de la Cour de cassation, président délégué du CSPJ, Mohamed Abdennabaoui, a indiqué que le pouvoir judiciaire, qui veille à préserver l'équilibre entre les droits et les obligations, est appelé à protéger la liberté de la presse et le droit d’accès et de protection des sources d'information. Il a dans ce sens ajouté que la justice s'attache aussi à protéger les droits et l'honneur des individus contre certains dépassements commis via la presse. Si le succès de la mission de la presse se mesure à la véracité et à l'exclusivité des informations publiées, celui du pouvoir judiciaire est lié à sa capacité à établir un équilibre entre les droits des journalistes et des tiers faisant l'objet du travail journalistique et à l'efficacité et l'efficience de l'intervention judiciaire, a noté Abdennabaoui.
 
 
Croisé par l'Opinion lors de cet événement, le sous-Directeur général de l'UNESCO pour la communication et l'information, Tawfik Jelassi, nous a déclaré que « l’UNESCO travaille humblement sur le sujet de la liberté de la presse et protection des journalistes, en organisant chaque année cette conférence et en octroyant le prix mondial de la liberté de la presse »
 
Elle consiste en une présentation d’experts sur les domaines des normes internationales des droits de l'Homme et des libertés fondamentales, notamment la liberté d'expression, l’accès à l'information, la sécurité des journalistes, le discours de haine et la lutte contre la désinformation. Ce conclave vise aussi, selon le respésentant de l'UNESCO, à renforcer l'indépendance des systèmes judiciaires dans les enquêtes et les poursuites, ainsi qu'à valoriser la protection des professionnels des médias en renforçant les capacités des intervenants judiciaires en matière de liberté d'expression, d'accès à l'information et de sécurité des journalistes.
 
L'événement comprend une table ronde d'échanges de bonnes pratiques sur les décisions juridiques relatives à ces libertés fondamentales ainsi que des discussions animées par des experts pour élaborer des recommandations sur les meilleures façons de procéder.
 
Cette rencontre soutient ainsi le plan d’actions des Nations unies visant à favoriser la liberté d'expression, l'accès du public à l'information et la sécurité des journalistes en Afrique, à travers des mécanismes s'attaquant aux « Trois P » : Prévenir, Protéger et Poursuivre. Une initiative qui renforce le travail de l'UNESCO sur la région Arabe avec les acteurs du judiciaire sur les normes internationales et régionales en matière de liberté d'expression.








🔴 Top News