L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search



Actu Maroc

Transport routier en Espagne: Seul l'examen pratique exigé pour les chauffeurs marocains


Rédigé par Malak EL ALAMI Lundi 25 Mars 2024

Après de longues négociations entre le Maroc et l'Espagne concernant la reconnaissance réciproque des permis de conduire, notamment pour les véhicules de grande taille, la décision tant attendue a été finalement publiée. L’accord final entre les deux Royaumes a été annoncé dans le numéro 73 du Journal Officiel espagnol datant de samedi dernier.



Cet accord, conclu à Madrid les 29 février et 6 mars 2024, modifie les termes de l'accord précédent signé entre les deux nations en 2004. Il supprime désormais l'obligation des examens théoriques et pratiques pour les conducteurs marocains. Désormais, seuls les tests pratiques sur les routes espagnoles seront requis pour les professionnels souhaitant échanger leurs permis des catégories "C", "D" et "E".
 
Le changement concerne principalement les conducteurs professionnels marocains demandant l'échange de leurs permis pour les équivalents espagnols des catégories C, C+E, D et D+E. Auparavant, ils étaient soumis à une épreuve théorique spécifique. Désormais, cette obligation est levée pour ces catégories de permis.
 
L'accord modifié stipule que ces conducteurs devront plutôt passer un test de conduite sur des routes ouvertes à la circulation générale, en utilisant un véhicule ou ensemble de véhicules autorisés par ces permis. « L'échange se fera sans passer d'examen théorique et pratique. En exception, les conducteurs marocains demandant l'échange des permis de conduire équivalents aux catégories espagnoles C, C+E, D et D+E devront passer un test de conduite sur des routes ouvertes à la circulation générale, en utilisant un véhicule ou ensemble de véhicules que ces permis autorisent à conduire », stipulent les dispositions du nouvel accord publié au B.O.
 
L'acceptation de cette proposition par le gouvernement marocain a été confirmée dans une note verbale, établissant ainsi la mise en œuvre provisoire de cet accord trente jours après la réception de ladite note.

Cet accord, qui entrera en vigueur dès la réception de la dernière notification des deux parties confirmant le respect des procédures internes nécessaires, marque une avancée significative dans les relations bilatérales entre l'Espagne et le Maroc.

Le Maroc est le principal pays non européen qui envoie des chauffeurs professionnels travaillant dans les entreprises de transport espagnoles.  En effet, un peu plus de 25 % des conducteurs originaires de pays tiers à bord des camions espagnols sont d'origine marocaine, suivis des Équatoriens avec 17 %, des Ukrainiens avec 12 % et des Colombiens avec 7 %.    








🔴 Top News