Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Tennis : Des chiffres et des lettres


Rédigé par M. BELAOULA le Mardi 23 Février 2021

Après le combat, c’est la récompense pour ceux et celles qui ont pris part à l’Open d’Australie, le premier Grand Chelem de la saison



Tennis : Des chiffres et des lettres
Dans le contexte de la crise sanitaire, Tennis Australia a décidé de maintenir son prize money, mais a revu les dotations accordées aux différents participants en fonction de leur avancée dans le tournoi. Ainsi, les vainqueurs de l’Open d’Australie 2021 ont perçu une dotation en baisse par rapport à l’an dernier afin d’aider les joueurs les plus modestes du circuit en augmentant les gains des premiers tours. Certes que le prize money total de l’Open d’Australie reste identique à celui de 2020 (71,5 millions de dollars), mais il est en nette baisse par rapport à l’an dernier pour les premiers rangs.

Les moins huppés... les plus choyés

Il est, donc, inchangé, mais sa répartition est modifiée pour venir en aide aux joueurs et joueuses les moins bien classés du circuit. Seules les dotations accordées aux finalistes et demi-finalistes ont été revues à la baisse. Dans le même temps, les joueurs éliminés avant les quarts de finale voient leurs gains augmenter. Objectif ? Venir en aide aux joueurs et joueuses les moins bien classés du circuit. Cette logique s’applique également pour les doubles. Ainsi Novak Djokovic et Naomi Osaka, vainqueurs au masculin et au féminin, ont perçu une dotation inférieure de 33%, soit 2 750 000 dollars contre 4 120 000 dollars qu’ont touchés, l’année dernière Novak Djokovic et Sofia Kenin, vainqueurs en 2020.

Un prize-money à l’avantage des joueurs et joueuses, moins huppés du circuit. Les éliminés, lors des premiers tours, ont donc des dotations en hausse : pour une défaite au premier tour, la prime est de 100 000 dollars australiens, soit une augmentation de 15% par rapport à l’année passée. Même logique pour les doubles, les vainqueurs ont touché 21% et 11% de moins qu’en 2020 avec une plus grande redistribution pour les premiers tours.

Ce qu’ils ont touché

Simples messieurs et dames :
+Vainqueur : 2,75 M$ (-33% par rapport à 2020)
+Finaliste: 1,5 M$ (- 27%)
+1/2 finale : 850 000 $ (- 18%)
+1/4 finale : 525 000 $ ( 0%)
+1/8 finale: 320 000 $ ( +7%)
+3e tour : 215 000 $ (+ 19%)
+2e tour : 150 000 $ (+17%)
+1er tour : 100 000 $ (+ 11%)

- Doubles messieurs et dames :

+Vainqueur :
760 000 $ par paire (- 21% par rapport à 2020)
+Finaliste : 340 000 $ (- 11%)
+1/2 finale: 200 000 $ ( 0%)
+1/4 finale: 110 000 $ ( 0%)
+1/8 finale: 65 000 $ (+ 7%)
+2e tour : 45 000 $ (+ 18%)
+1er tour : 30 000 $ (+ 20%)

- Double mixte :

+Vainqueur : 150 000 par paire (- 21% par rapport à 2020)
+Finaliste : 85 000 $ ( -15%)
+1/2 finale: 45 000 $ (-10%)
+1/4 finale : 24 000 $ ( 0%)
+1/8 finale: 12 000 $ ( 0%)
+1er tour : 6 250 $ ( 0%).

Pour rappel, cette 109e édition de l’Open d’Australie a été décalée de quelques semaines, en raison de la crise sanitaire, et a accueilli du public pour garnir le Melbourne Park.

  


Dans la même rubrique :
< >