Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Tennis: Au sujet des matchs truqués… La sentence est tombée !


Rédigé par M. BELAOULA le Mercredi 14 Juillet 2021



Tennis: Au sujet des matchs truqués… La sentence est tombée !
Comme on l'avait signalé, en son temps, l'Agence Internationale d'Intégrité du Tennis (ITIA) avait enquêté sur un vaste réseau de joueurs professionnels marocains soupçonnés d'avoir été impliqués dans des matchs truqués. Six joueurs marocains étaient soupçonnés et faisaient partie de cette enquête. Cependant, l’ITIA avait estimé qu'il existait, à ce stade de l'enquête, des preuves suffisantes pour décréter une suspension provisoire dans le cadre du programme anti-corruption du tennis 2021. De son côté, la FRMT n'avait pas tardé pour entrer en lice et essayer de mener une enquête, à son niveau, auprès des joueurs soupçonnés par cette affaire qui porte, malheureusement, atteinte à notre pays et à notre tennis national. Entre-temps, les six joueurs soupçonnés ont continué leur petit bonhomme de chemin en prenant part à tous les tournois qui leur tombaient entre les mains jusqu'à ce mardi 13 juillet 2021 où la première sentence est tombée. C'est via un communiqué de la commission juridique et de discipline de la FRMT, en date du 14 juillet, que nous avons été mis au parfum de cette décision : "Faisant suite au communiqué de la « FRMT » N° 39 en date du 15/06/2021, relevant l’éventualité que certains joueurs marocains soupçonnés par « Tennis Integrity Unit » de s’adonner à des paris sportifs; la FRMT a reçu un courrier officiel en date du 13/07/2021, de la part de « ITIA » (International Tennis Integrity Agency); soulignant la suspension provisoire des joueurs marocains, cités ci- dessous, de la participation à toute compétition ou évènement de tennis national ou international jusqu’à la publication de la décision finale écrite ou d’une ordonnance supplémentaire dans cette affaire. Il s'agit des joueurs Ahouda Amine, Anas Chakrouni, Ayoub Chakrouni, Mohamed Zakaria Khalil, Soufiane El Mesbahi et de Yassir Kilani. Dans ce cadre, la commission juridique et de discipline de la Fédération Royale Marocaine de Tennis a décidé de suspendre, provisoirement, les joueurs suscités de toute compétition nationale à partir de ce jour soit le 13 juillet 2020", fin du communiqué fédéral. Et ce n'est pas fini, car il y aurait d'autres têtes qui vont suivre.