Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Tennis : Au Caire, le défi d’Aya et de Mehdi


Rédigé par M. BELAOULA le Mercredi 6 Janvier 2021

Malgré les restrictions sanitaires et les risques du Coronavirus, certains de nos jeunes ont bravé le danger pour l’amour de la raquette



Tennis : Au Caire, le défi d’Aya et de Mehdi
En effet, nos deux jeunes, Aya El Aouni et Mehdi Benchekroun, ont bien relevé le défi en se déplaçant, dernièrement, en Egypte pour prendre part à une série de tournois ITF juniors de différents grades.

Les deux ont, donc, défié tous les risques du coronavirus pour aller exhiber leurs talents et leurs valeurs intrinsèques au Caire. En première escale, c’est le tournoi de «Grade 4» de Gezira où, chez les garçons, Mehdi s’est positionné en tête de série n°2. En entrée, il passe le handicap de l’Egyptien Aly El Rafie (6/2, 6/1) pour enchaîner, après, avec le Russe Sperme Voronin (6/1, 2/6, 6/3) et, en quart, avec l’Egyptien et n°7 du tableau, Michael Bassem Sobhy, sur le score de 7/5, 6/4. Trois victoires d’affilée pour accueillir, en demi-finale, l’Espagnol Tomas Quesada Pères, pour une place en finale après sa victoire par 6/4, 7/5. Une finale face à l’Espagnol Pedro Rodenas qui a émergé du haut du tableau où il a, surtout, créé la sensation des quarts en éliminant le Serbe et tête de série n°1, Petar Teodorovic, par 6/0, 7/5. Une finale où, malheureusement, notre Mehdi va craquer, surtout lors du second set, perdu par 6/0 après avoir bien tenu la dragée, à son futur bourreau, lors de la première manche soldée par 7/5.

Le même sort !
De son côté, Aya a été classée 6ème du tableau avec une première victoire aux dépens de l’Egyptienne Rawan Abdelaziz (6/1,7/6[3]) pour se mesurer, en huitièmes, avec une autre Égyptienne Hena Metwally, qu’elle bat par deux fois 6/3. Mais c’est en quart, qu’elle va s’illustrer en éliminant la n°2 du tournoi, Hania Abouelsaad du pays hôte par 6/3, 6/2 pour confirmer, dans le dernier carré, contre l’Espagnole Lucie Martinez Gomez (7/5, 6/4). Après, ce fut le même sort que son compatriote Mehdi, après sa défaite, en finale, au profit de la Russe et n°8, Ksenia Augureeva, sur un score bien épique (4/6, 7/6[3], 6/2).

Un duel de titans !
Même lors du 2e tournoi de «Grade 4» de Maadi Sporting Club, Mehdi Benchekroun est tête d’affiche n°2 pour battre, en premier, l’Egyptien Yosef Rawi (7/5, 6/3), puis le Serbe Nikola Zekic (3/6, 6/4, 6/2) et l’Egyptien et n°5, Hady El Kordy (6/4, 6/4) pour se frotter, en demi-finale, avec le n°4 du tableau, Sadek Youssef du pays organisateur. Un duel de titans où Mehdi devait puiser dans toutes ses réserves pour venir à bout de son adversaire par 7/6[2], 1/6, 7/6[5]) et passer en finale. En manque de fraîcheur physique, il n’a pu résister à la hargne du n°1 du tableau, le Serbe Petar Teodorovic, vainqueur par 6/1, 6/4.

Pour sa part, Aya El Aouni, n°5, n’a pu aller au-delà du dernier carré où elle a été stoppée par l’Ukrainienne et future vainqueur du tournoi, Kateryna Lazarenko, en deux sets (6/1, 6/4).

  


Dans la même rubrique :
< >