L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Sport

Spécial Mondial / Mondial 1970 : première participation africaine par le Maroc


Rédigé par Mostafa YASSINE le Mardi 15 Novembre 2022



Cette neuvième édition, qui a été confiée au Mexique, sera marquée par plusieurs faits nouveaux en football. D’abord, l’utilisation pour la première fois des cartons jaune et rouge pour désigner l’avertissement ou l’expulsion d’un joueur de l’aire du jeu et puis le droit pour les équipes de procéder à deux changements de joueurs au cours d’un match.

Ensuite, l’instauration des différences de buts pour départager deux équipes à égalité de points pour éviter les matchs d’appui pour les places qualificatives.

Enfin l’Afrique a eu droit à une place et c’est le Maroc qui a eu cet honneur en réussissant un parcours laborieux : deux tours préliminaires face au Sénégal et la Tunisie (6 matches) et puis une poule de trois équipes où le Maroc se classa premier avec 5 points face au Soudan et Nigeria.

L’équipe du Maroc s’est déplacée au Mexique avec 19 joueurs, essentiellement des joueurs évoluant au championnat local, avec comme capitaine Driss Bamous sous la houlette du coach yougoslave Vidinic. Sur les 16 équipes qualifiées, il y avait une prédominance du Vieux continent avec 10 équipes, l’Afrique qui est présente pour la 1ère fois à une phase finale par le Maroc, en plus d’Israël qui représente l’Asie, en plus de 2 équipes de l’Amérique Centrale et de 4 d’Amérique Latine.

A l’instar des trois dernières éditions, toutes ces équipes ont été réparties sur 4 groupes et les deux premières iront aux quarts puis aux demifinales avec élimination directe.

Le tirage au sort a mis le Maroc au groupe IV aux côtés de l’Allemagne de l’Ouest, Pérou et Bulgarie. Les Marocains ont crée la sensation lors de leur premier match face à la RFA le 3 juin 1970 en menant au score en 1ère mitemps, but qui a été inscrit par Houmane, mais l’expérience a prévalu et l’ogre allemand a repris le dessus en 2ème mi-temps, score final (2-1) pour les Allemands.

Le 2ème match face au Pérou s’était soldé par une défaite (3-0) et le 3ème match, le Maroc a récolté son premier point en Coupe du monde face à la Bulgarie (1-1), but inscrit par Ghazouani.

Cette édition a été caractérisée par des matchs de haute intensité tels Brésil-Angleterre, Brésil-Pérou, Brésil-Uruguay, Allemagne- Angleterre et surtout la demi-finale qui a opposé la RFA à l’Italie et qui a connu des rebondissements spectaculaires (4 à 3 ) pour l’Italie et Franz Beckenbauer a terminé le match avec un bras en écharpe, sa clavicule étant cassée, image qui a reflété le courage et la persévérance du joueur allemand. Ce match est considéré comme le match du siècle et un monument au Stade Azteque commémore cette partie.

La finale s’était jouée le 21 juin 1970 au Stade Azteque devant 110 000 spectateurs entre le Brésil et l’Italie, deux équipes ayant gagné chacune deux coupes du monde.

L’enjeu était grand, puisque comme le prévoit le règlement toute équipe ayant gagné la Coupe du monde trois fois va garder définitivement le Trophée Jules Rimet. Pelé au sommet de son art, épaulé par une armada d’artistes tels Jairzinho, Tostao, Gerson, Rivelino, Clodoaldo… vont faire la différence pour écraser l’Italie par 4 buts à 1. C’est ainsi qu’une page de l’histoire de la Coupe du monde de football vient d’être inscrite en lettres d’or et le Trophée World Cup ouvre une nouvelle ère du business.


 








🔴 Top News