Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Sebta : La police contrecarre une opération de trafic de drogue par drone


Rédigé par Hajar Lebabi le Mardi 6 Avril 2021

La police espagnole a saisi, lundi matin, un drone chargé d'une quantité de haschich à la frontière entre Sebta et la ville de Fnideq.



Sebta : La police contrecarre une opération de trafic de drogue par drone
Selon le journal «El Faro» publié à Sebta, la police espagnole a confisqué un drone transportant un kilo de haschisch.

Le même journal a ajouté que la police espagnole avait ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de l'accident et pour découvrir l'identité des personnes impliquées dans les opérations de transport de drogue par drones.

La police espagnole avait saisi, vendredi dernier, un drone chargé de haschich dans un quartier de la ville de Sebta, où ses propriétaires ont été arrêtés.
 
Narco-drone : Le nouveau gadget des trafiquants 

Compte tenu du contexte sanitaire actuel, les trafiquants de drogue, pour maintenir leurs activités illégales, recourent aux drones pour transporter du haschisch vers la ville de Sebta.

La pandémie de Covid-19, ayant causé la fermeture du poste-frontière de Tarajal, a fait que les barons marocains de la drogue ont recouru à de nouveaux moyens pour maintenir leur business. Ainsi, se sont-ils emparés du ciel avec des drones capables de transporter des quantités variantes entre 3 et 10 kg de haschisch, dont le prix s’élève à plus de 12.000 euros. Quoique l’usage de ce moyen était inattendu, palliant aux modes traditionnels de transport exposés aux différentes mesures restrictives, notamment les restrictions de mouvement, les autorités marocaines ont intercepté, le 26 décembre, un narco-drone chargé de drogue à destination de Sebta, lors d’une opération effectuée dans la région de Fnideq.

De même, la Garde civile espagnole a pu, début octobre dernier, localiser, à l’Est de Sebta, un drone transportant environ 4 kilos de haschisch. Celui-ci, suite à une défaillance, aurait échappé au contrôle de son pilote, d’où la fin de sa course entre les mains des services de sécurité au lieu d’arriver à sa destination finale.

L’utilisation de ces appareils est devenue l’une des solutions pratiques pour les petits réseaux de trafic qui cherchent à passer la frontière par voie aérienne. D’ailleurs, les narcotrafiquants des deux côtés coopèrent pour introduire tous types de substances.