Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Salé : Une semaine consacrée à l’emploi


Rédigé par Soukaïna GUEDIRA le Jeudi 18 Février 2021

La première édition de « Départ vers l’employabilité » aura lieu du 22 au 26 février 2021 et fera le tour de la ville de Salé pour aller à la rencontre de ses habitants.



Salé : Une semaine consacrée à l’emploi
C’est une initiative de la Plateforme des Jeunes de Sidi Abdellah, résultat d’un partenariat entre l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), qui est un projet d’envergure nationale qui vise à élever le niveau de la société, la Préfecture de Salé et le Centre Marocain pour l’Innovation et l’Entrepreneuriat Social (MCISE).  

Cette première édition de « Départ vers l’employabilité » qui durera cinq jours est ouverte à toutes les personnes habitant ou de passage à Salé qui recherchent un emploi ou qui souhaitent se réorienter professionnellement ou encore celles qui sont à la recherche d’une formation. Ce forum a pour principal objectif de créer la rencontre entre les différentes parties pour pouvoir les mettre en relation en souhaitant que chaque acteur échange sur ses propres difficultés qu’il a pu rencontrer tout au long de son parcours, ainsi que sur les différents dispositifs qui sont mis en place et qui permettent d’avoir une meilleure insertion professionnelle.

Cet événement a d’autant plus d’importance qu’en 2020, un peu plus de la moitié des actifs occupés n’ont aucun diplôme, soit 54,3% d’entre eux. Ils sont à hauteur de 30,5% à avoir un diplôme de niveau moyen et 15,2% un diplôme de niveau supérieur d’après le Haut-Commissariat au Plan (HCP). 

Des ateliers, des rencontres et des conférences… tout sera concentré autour de la recherche d’emploi, de la création d’activité et la formation mais aussi la confiance en soi ou les infos métiers. 

Des ateliers qui aideront réellement

« Le départ vers l’employabilité » fera le tour de Salé avec pour but d’accompagner l’ensemble des bénéficiaires. De cette façon, l’événement vise à les mettre dans une situation de réflexion sur leur avenir, leur profil tout comme leur motivation. En plus des rencontres et formations qui sont au programme, des entretiens d’accompagnement et de soutien à la recherche de l’emploi sont aussi prévus durant ces cinq jours. Cet accompagnement et cette aide se manifestent de manières différentes : il y a l’aide à la rédaction de CV et de lettre de motivation – une nécessité lorsque l’on entre dans le monde du travail et qu’au final très peu ont appris à faire convenablement –, des conseils pour passer son entretien d’embauche, une sensibilisation à l’entrepreneuriat.

Ce sera une semaine chargée en termes d’échanges et d’informations avec pour but d’offrir aux participants un bagage et des outils qui sont nécessaires pour pouvoir rester compétitifs alors que le monde professionnel change constamment.

Soukaïna GUEDIRA
 
Une situation de l’emploi au Maroc qui inquiète
Une réunion de la Commission ministérielle de l’emploi est prévue pour le mois de mars, alors qu’elle était initialement prévue pour février mais a été décalée à cause de la pandémie. L’Exécutif présentera alors son bilan détaillé ainsi que sa stratégie nationale. Ce bilan est d’autant plus attendu que les conditions actuelles liées à la pandémie ont eu immanquablement des répercussions sur le marché de l’emploi. Autant de nouvelles données redéfinissent forcément les priorités gouvernementales lorsqu’il s’agit d’emploi. Le taux de chômage qui atteint les 11,9% donne froid au dos et le gouvernement devra dresser un bilan du plan national de l’emploi, lancé en 2018, tout en évitant de brandir l’excuse de la « force majeure » pour se justifier.


  


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Juin 2021 - 19:32 SMIT : Valorisation du potentiel touristique