Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Salé : Lancement de la campagne #b7arblaplastic pour la protection des environnements marins


Rédigé par Hiba CHAKER le Lundi 28 Juin 2021

La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, présidée par Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, a lancé, samedi à la Marina de Bouregreg, une nouvelle édition de la campagne #b7arblaplastic pour la protection des environnements marins.



Salé : Lancement de la campagne #b7arblaplastic pour la protection des environnements marins
Après la publication des rapports annuels de la qualité des eaux de baignade et du sable des plages au Maroc par le département de l’environnement du ministère de l’Energie, des Mines et de l’Environnement, le vendredi 18 juin, 12,94% des plages marocaines ont été déclarées non conformes à la baignade à cause de la pollution des eaux et du sable. Notamment celles de Rabat, de Salé et de Sid El Abed, Val d’Or, et Aïn Atiq à Skhirat-Témara.

Les jeunes, porteurs de changements

La sensibilisation des jeunes sur la nécessité de protéger les mers et les océans contre les rejets des déchets plastiques devient dans ce contexte une mission que la Fondation Mohammed VI prend en charge pour sa 22ème saison de Plages propres. La fondation aspire à mobiliser plus d’un million de jeunes sur la période estivale, à engager 10.000 actions de sensibilisation et d’éducation au développement durable auprès des jeunes et de récupérer 10 tonnes de plastique par plage pendant la période estivale.

Cette action menée conjointement par la Fondation, le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et l’Office National de l’Électricité et de l’Eau Potable (ONEE), concernera les 105 plages du programme Plages Propres de la Fondation et impliquera des associations de plongée qui sensibiliseront les jeunes des programmes Eco-Ecoles, Jeunes Reporters pour l’Environnement et du Réseau des Universités vertes aux risques posés par les déchets plastiques dans les fonds marins.

Dans une déclaration à la presse, la chargée des activités pédagogiques à la Fondation, Mouna Belbekri, a indiqué que la Fondation poursuit sa mobilisation en faveur de la préservation des environnements marins contre la pollution et pour la sauvegarde des plages, du littoral, des mers et des océans, ajoutant que les jeunes participants des programmes Eco-Ecoles, Jeunes Reporters pour l’Environnement et du Réseau des Universités vertes bénéficieront de plusieurs ateliers thématiques.

A la fin de cette campagne, les déchets plastiques collectés sur les plages seront retraités. « Une étape logique d’économie circulaire : ayant évité la pollution des océans en récupérant les déchets plastiques, ceux-ci connaîtront une nouvelle vie après avoir été retraités dans des unités de recyclage qui se sont portées volontaires pour cette opération. », conclut un communiqué officiel de la Fondation.
 
Hiba CHAKER