Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Saisonnières bloquées à Huelva : l'Espagne se précipite pour le rapatriement


Rédigé par Siham Mdiji le Mardi 13 Juillet 2021

Les autorités espagnoles ont organisé, ce mardi, le retour des travailleuses saisonnières marocaines, bloquées dans les champs de fraises à Huelva, à bord d’un bateau en provenance d’Algésiras avant l’entrée en vigueur de la décision du ministère de la Santé qui fait passer trois pays, dont l’Espagne, de la liste A vers la liste B.



Saisonnières bloquées à Huelva : l'Espagne se précipite pour le rapatriement
Selon le média arabophone Lakome2, les autorités espagnoles font une course contre la montre pour achever les procédures et mesures nécessaires au retour desdits travailleuses, avant minuit, heure fixée par les autorités marocaines afin d'ajouter l'Espagne à la liste B.  Il s’agit, selon des médias espagnols, d’environ 1.300 marocaines, dont le voyage de 600 parmi elles était prévu la semaine prochaine.

« Nous négocions depuis hier pour pouvoir récupérer ces femmes et leur permettre de retourner au Maroc », a déclaré Manuel Piedra, secrétaire général de l'UPA-Huelva, notant que les résultats des derniers tests PCR ne sont toujours pas disponibles. Il a ajouté qu'il est possible que quelques-unes restent en Espagne si le résultat de leur test s’avère positif.

Des centaines de travailleurs saisonnières ont quitté dès les premières heures les champs de fraises à Huelva en direction d'Algésiras, où leur voyage devrait commencer à sept heures du soir, toujours selon Lakome2.

La même source a fait savoir que les autorités espagnoles craignent que des centaines d’ouvrières, dont le voyage devait être programmé au cours de la semaine prochaine, restent bloquées en Espagne en raison des mesures pandémiques, tout comme l'année dernière d'ailleurs.

Rappelons que les autorités locales, sécuritaires et portuaires, ainsi que les services sanitaires et les officiers de santé se sont mobilisés pour veiller à faciliter les conditions d’accueil d’un groupe de 523 travailleuses saisonnières marocaines dans les champs agricoles espagnols, arrivé en juin au port de Tanger Med. Les travailleuses saisonnières ont ainsi été soumises au test PCR avec le respect des procédures de désinfection et de la distanciation physique, conformément au protocole sanitaire en vigueur.

  


Dans la même rubrique :
< >