Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Sahara : la France renouvelle son soutien au plan d’autonomie marocain


Rédigé par Siham Mdiji le Jeudi 8 Avril 2021

Le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, s’est entretenu, ce jeudi par visioconférence, avec son homologue français Jean-Yves Le Drian, sur plusieurs questions d’intérêt commun. Ce dernier a rappelé que la France considère le plan d’autonomie marocain comme une base sérieuse et crédible.



Sahara : la France renouvelle son soutien au plan d’autonomie marocain
En effet, le ministre a rappelé le soutien de la France à la recherche d’une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies. Il a rappelé que dans cette perspective, la France considère le plan d’autonomie marocain comme une base sérieuse et crédible, appelant de ses vœux la nomination rapide d’un nouvel Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations unies.

Les deux responsables se sont également félicités de l'excellence des relations entre Rabat et Paris, soulignant la volonté de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et du président Emmanuel Macron de consolider le partenariat d'exception entre les deux pays, à travers le dialogue permanent entre les deux dirigeants. 

Le Drian s'est attardé sur  la gestion exemplaire du Maroc de la pandémie de la Covid-19 et a renouvelé le soutien de la France au partenariat stratégique entre le Maroc et l’Union européenne (UE), tout en notant les conséquences de la crise sanitaire, la coordination entre nos deux pays pour y faire face ainsi que les questions migratoires.


Le ministre français s’est aussi félicité des avancées politiques récentes en Libye et a réitéré son soutien au processus des Nations unies qui doit conduire à l’organisation des élections du 24 décembre 2021 et sur le plan sécuritaire au retrait de tous les mercenaires et combattants étrangers.

In fine, Bourita et Le Drian ont réaffirmé leur volonté à poursuivre la concertation et la coordination de leurs actions au sein des instances multilatérales et internationales sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun.