Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Conso & Web zone

Réseaux sociaux : Un tweet vendu à 2 millions de dollars…


Rédigé par Soukaïna GUEDIRA le Mercredi 10 Mars 2021

Jack Dorsey, le patron de Twitter a mis en vente le tout premier tweet de son réseau. L’offre la plus élevée a atteint les 2 millions de dollars ce samedi.



Réseaux sociaux : Un tweet vendu à 2 millions de dollars…
“just setting up my twttr” (je crée mon compte twttr). Ce simple tweet posté le 21 mars 2006 par Jack Dorsey est en fait le tout premier qui existe sur ce réseau. Ce qui n’était qu’un simple post en ligne est désormais vendu comme une œuvre d’art. C’est un objet virtuel authentifié sur la blockchain, une pièce de collection qui peut se vendre jusqu’à 2 millions de dollars. L’offre venait de Justin Sun, fondateur de TRON (une plateforme de streaming BitTorrent), qui avait remporté une enchère en 2019 à hauteur de 4,6 millions de dollars pour un déjeuner avec Warren Buffet (businessman américain et pourfendeur du bitcoin). 

Comment cela marche ? En achetant le tweet, on obtient un « certificat numérique du tweet ». Il est unique parce qu’il a été signé et vérifié par le créateur comme le précise la société qui se charge de la vente de ce tweet sur sa page de questions-réponses. Le tweet restera tout de même en ligne et visible du moment que Jack Dorsey ou Twitter ne le supprime pas.

Des enchères en ligne en tout genre

On parle de « NFT » (non-fungible token) ou jeton non fongible, c’est-à-dire qu’il s’agit d’objets virtuels à l’identité, authenticité et traçabilité deviennent incontestables et inviolables grâce à la blockchain. C’est la même technologie que pour les séquences vidéo de matchs de basket qui restent aussi en ligne et ce même après avoir été cédées sous forme de « NFT ». Pour rappel, un clip de dix secondes d’une action de LeBron James a été vendu pour 208.000 dollars sur le site « Top Shot » en février.

« Top Shot » permet d’acheter et vendre des extraits vidéo que l’on nomme « moments » à prix variable en fonction de la rareté de ceux-là. Lancée en début octobre par la société DapperLabs et en partenariat avec la NBA, le site a généré plus de 200 millions de dollars de transactions.

 Rien à voir avec de l’art. D’autres « contenus » ont pu être vendus comme le gif du célèbre «Nyan Cat » qui montre le chat sur un arc-en-ciel et qui a été vendu aux enchères pour environ 490.000 euros. Les célébrités sont aussi sur le coup comme Lindsay Lohan qui a vendu son portrait numérique pour plus de 8.400 euros.

Les « NFT » sont de plus en plus populaires notamment auprès des collectionneurs depuis quelques mois. Cette popularité est telle que la célèbre maison d’enchères internationale Christie’s a mis aux enchères pour la première fois en février dernier une œuvre entièrement digitale et vendue grâce à cette technologie. 

Soukaïna GUEDIRA