Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Rentrée universitaire : Le ministère de tutelle évalue 849 demandes d'accréditation des formations


Rédigé par H.C le Dimanche 25 Juillet 2021

A l'issue de la réunion du Comité national de coordination de l'enseignement supérieur, tenue vendredi 23 juillet, le ministère de l'Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a fait l'évaluation de 849 demandes d'accréditation des formations de licence, master et doctorat, déposées par les établissements publics.



Rentrée universitaire : Le ministère de tutelle évalue 849 demandes d'accréditation des formations
La réunion a été présidée par Saïd Amzazi, ministre de l'Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, et Driss Ouaouicha, ministre délégué chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.
 
543 nouvelles demandes et 306 demandes de renouvellement
543 nouvelles candidatures d’accréditation ont été étudiées par le ministère, réparties entre 165 Bachelor, 23 licence en éducation, 178 masters et 77 masters spécialisés.

Par ailleurs, le ministère a reçu 100 nouvelles demandes de formation doctorale. Ce sont toutes des demandes reçues par la Direction de l'Enseignement Supérieur et du Développement Pédagogique.

Concernant le renouvellement des demandes d’accréditation avec modifications, le ministère a reçu 306 nouvelles demandes, dont 38 licences en éducation, 17 en licences fondamentales, 3 licences professionnelles, 90 masters, 21 masters spécialisés, deux dans les corps supérieurs, et 135 formations doctorales .
 
Nouvelles accréditations et demandes de changement de nom

Des demandes d’accréditation pour ouvrir des établissements d'enseignement supérieur privés ont également été étudiées, ainsi que des demandes d'autorisation de transfert du siège de certains établissements d'enseignement supérieur privés et des demandes d'autorisation de changement de nom de certains établissements d'enseignement supérieur privés. En outre, des demandes de reconnaissance étatique des établissements d'enseignement supérieur privés et d'accréditation des cours d'enseignement supérieur payants Cycle 2021 ont été également étudiés.

La rencontre a été enfin l'occasion de discuter les projets législatifs et réglementaires relatifs aux établissements d'enseignement supérieur non affiliés aux universités.

Au cours de cette réunion, le projet de création de deux institutions universitaires à l'Université Ibn Zohr a été approuvé. Celui-ci est lié à la Faculté de Charia, Sciences Juridiques et Economiques de la ville de Taroudant et à l'Ecole Supérieure de Technologie de Wattia-Tantan.

Cela s'inscrit dans le cadre de la stratégie du ministère visant à rapprocher les établissements universitaires des étudiants, à élargir et diversifier l'offre de formation dans les universités en réponse aux exigences du marché du travail, à améliorer les conditions d'encadrement pédagogique et administratif dans les établissements universitaires, et à accroître la capacité d'absorption au sein de l'université, ainsi que l'adaptation de la carte universitaire à la division régionale actuelle.

  


Dans la même rubrique :
< >