L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Conso & Web zone

Rentrée scolaire : les conseils pour bien préparer son enfant


Rédigé par Meryem EL BARHRASSI le Dimanche 4 Septembre 2022

Que votre enfant soit en première année ou qu’il retourne à l’école après les vacances d’été, la rentrée scolaire est un événement à la fois excitant, angoissant et stressant. Un peu de préparation soulagera les inquiétudes et fera de ce premier jour une expérience agréable pour tous.



Les fournitures scolaires sont achetées, les vacances se terminent et la rentrée est dans toutes les têtes. Mais bien préparer son enfant pour attaquer cette année scolaire du bon pied n’est pas forcément évident. Avec la rentrée scolaire, les enfants vivent un nouveau rythme, plus soutenu, et un emploi du temps souvent chargé. Les conséquences de ce changement sont connues : mauvaises habitudes alimentaires, manque de sommeil, fatigue persistante… La transition entre les vacances et la reprise peut être violente pour les enfants, et doit donc se faire en douceur.

« Après le farniente estival qui a duré plusieurs mois, votre enfant retourne à nouveau sur les bancs de l’école. La période de la rentrée scolaire est propice pour entraîner un nouveau rythme scolaire soutenu chez l’enfant, avec un nouvel emploi du temps qui sera surchargé, ce qui peut provoquer de mauvaises habitudes alimentaires et/ou un manque de sommeil susceptibles d’entraîner une fatigue persistante chez l’enfant et peut être même une baisse de son immunité », nous apprend Dr Ghizlane Benamar, pédopsychiatre.

Adapter le sommeil

Il s’agit peut-être du dossier le plus important. Reprendre un rythme de sommeil équilibré, avec une heure de coucher suffisamment tôt pour être assez reposé au moment du réveil pour l’école est primordial au moment de la rentrée scolaire. Dr Benamar conseille aux parents de se préparer plusieurs jours en avance. « Tous les jours, il faut rallonger les nuits jusqu’à la rentrée en couchant les enfants 30 minutes ou une heure plus tôt. Il ne faut pas non plus se lever à 11h, mais avancer l’heure du réveil », assure-t-elle. Des activités calmes telles que prendre un bain et lire avant de se coucher peuvent l’aider à se détendre.

Anticiper les angoisses

Lorsqu’un enfant fait sa rentrée, plusieurs angoisses ou appréhensions peuvent exister. Cela est d’autant plus vrai lors d’une entrée en première section de maternelle ou en CP, lorsque l’on découvre une nouvelle école. Il est recommandé aux parents de faire visiter les lieux aux enfants, ainsi que de repérer le trajet pour y aller. « Il est important de les rassurer et de les valoriser. Les accompagner le matin, leur dire qu’on va les chercher le soir, que l’on est fier d’eux », explique la pédopsychiatre.

Jihane Laraichi, coach scolaire, partage cette opinion, expliquant qu’il est indispensable de proposer une « préparation psychologique » à la rentrée. Cela vaut d’ailleurs aussi pour les parents. « Il faut qu’ils se détachent. Les mamans ou les papas qui pleurent en laissant leurs enfants, ça fait pleurer les enfants », souligne-t-elle. Elle conseille également un temps de « débriefing » le soir pour que chacun puisse raconter sa journée et s’assurer que tout se passe pour le mieux.

Attention au petit-déjeuner

Contrairement aux vacances, où les heures de repas peuvent varier assez facilement, le retour à l’école marque un retour d’un rythme de repas bien plus précis. Il est donc conseillé de reprendre des heures similaires en vue de la reprise. « L’idée c’est de remettre les enfants dans leur rythme et leurs rites », Dr Yousra Moustafid, nutritionniste. L’attention doit être particulièrement portée sur le petit-déjeuner. La spécialiste assure qu’il est important de lever les enfants assez tôt pour « prendre le temps » de bien manger avant de prendre la route. Elle déconseille ainsi les céréales, trop sucrées, demandant aux parents de privilégier un petit-déjeuner plus simple, composé de féculents (pain complet par exemple), mais aussi de glucides rapides (fruits, dattes), de lipides (huile d’olive) et de calcium (fromage, laitages). « Il faut également éviter de donner à l’enfant un goûter qui serait susceptible de l’empêcher de prendre son déjeuner, ou de lui faire sauter un repas », affirme-t-elle.

La nutritionniste conseille une activité physique quotidienne, d’inciter l’enfant à s’hydrater, et l’empêcher de consommer des fritures, des sucreries, des boissons gazeuses, ou encore des biscuits industriels. Les repas préparés à la maison sont à privilégier, et on veillera à donner à l’enfant une ration de crudité quotidienne à chaque déjeuner.



Meryem EL BARHRASSI


Première rentrée scolaire : se préparer aussi en tant que parent

La première rentrée des classes est un cap pour les enfants mais aussi pour les parents. Votre bébé est devenu un enfant et la nostalgie des premières années refait parfois surface. Il est important de ne pas laisser transparaître vos possibles inquiétudes ou sentiments de tristesse à votre enfant. L’astuce est de poser quelques jours de congés lors de la rentrée de votre enfant, afin d’aborder cette étape sereinement pour tout le monde et d’éviter le stress du travail.

D’ailleurs, le jour de la rentrée, ne restez pas trop longtemps avec votre enfant à l’école. Après les câlins de circonstance, faites confiance à l’équipe pédagogique qui prendra le relais pour le réconforter. Enfin, demandez à l’enfant de raconter sa journée, avec ses quelques mots. Cela montre que vous vous intéressez à ce qu’il peut apprendre.
 



Dans la même rubrique :
< >





🔴 Top News