Menu
L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal



Actu Maroc

Réfugiés en France : Après les algériens, les marocains en deuxième place de non ukrainiens


Rédigé par Hiba Chaker le Mercredi 9 Mars 2022

Dans le flux des personnes recensées par les autorités françaises, 30% sont des migrants d’autres nationalités avec des algériens en haut du podium suivi des marocains.



Depuis le début de l’attaque russe, 2 155 271 personnes ont fui l’Ukraine, selon les derniers chiffres publiés mercredi 9 mars par le HCR. Les autorités et l’ONU s’attendent à ce que le flot s’intensifie encore.  Près de 5000 migrants d’Ukraine sont arrivées en France. Un nombre «en augmentation rapide», affirme le premier ministre Jean Castex.

Ils étaient « plus de 500», encadrés par des associations pour la seule journée de lundi, arrivés par bus, en provenance de Berlin notamment, mais aussi par train ou par avion. Il y a aussi tous ceux qui arrivent par leurs propres moyens dans les autres villes, aidés par leurs familles installées en France.

Un réfugié sur trois n’est pas Ukrainien
 
Dans ce flux en expansion, 30 % environ sont des migrants qui se trouvaient en Ukraine au moment du déclenchement du conflit soit quasiment un réfugié sur trois n’est pas Ukrainien.Les dernières arrivées intègrent plus de 7,5 % d’Algériens, 3,5 % d’Ivoiriens, 3,5 % de Marocains, 2,5 % d’Indiens, 2,5 % de Kirghizes, 2 % de Congolais, 1,5 % de Camerounais, 1 % de Pakistanais, mais aussi des Nigériens, des Chinois, des Guinéens, des Angolais.
Pour rappel, plus de 5.303 ressortissants marocains ont pu quitter le territoire ukrainien et rejoindre les pays voisins, selon les derniers chiffres communiqués par le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger.
Dans le détail, 1.500 Marocains ont pu quitter le territoire ukrainien vers la Pologne, tandis que la Roumanie a servi de point de passage pour 580  personnes, précise la même source, qui ajoute que la Slovaquie en a accueilli 2.123 et la Hongrie 1.100 personnes. Ainsi, 1534 ressortissants marocains ont pu échapper aux hostilités depuis le début de la guerre.
 








🔴 Top News