Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Réforme du secteur public : la banque mondiale accorde au Maroc un prêt de 300 millions de dollars


Rédigé par Kawtar Chaat le Jeudi 9 Septembre 2021

Le Conseil d'administration de la Banque Mondiale a approuvé, ce mardi 7 septembre, l’octroi de nouveaux financements au Maroc, dans le cadre du programme de développement du secteur public.



Réforme du secteur public : la banque mondiale accorde au Maroc un prêt de 300 millions de dollars
La valeur du prêt s'élève à 300 millions de dollars au profit du ministère des Finances, notamment pour le financement d’« un nouveau programme de réforme du secteur public marocain ». Basée sur l'approche Prêt-programme pour les résultats (PPR) de la banque mondiale, la somme est destinée à financer le programme « Performance du secteur public marocain : Ennajaâ ». Ce dernier soutient trois domaines phares pour accélérer la réforme du secteur public : amélioration de l’efficacité des dépenses publiques et de la gestion des recettes ainsi que le renforcement des performances d’une administration basée sur des données probantes et la transformation numérique.

En effet, l’atteinte des objectifs du nouveau programme s’appuiera sur les résultats et l'état d'avancement des stratégies sectorielles qui visent à faciliter la mise en place de la réforme du secteur public. Notamment le Plan national de réforme administrative, le Plan national de dématérialisation des marchés publics, le Plan d’action stratégique 2017-2021 de la Direction générale des impôts, ainsi que la Note d’orientation générale pour le développement du digital 2025.

La Banque mondiale a conçu l'instrument de prêt-programme pour les résultats (PPR) pour appuyer les programmes publics menés par différents pays dans un large éventail de secteurs.