Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Raja-Pyramids (2-0) : Les Rajaouis opportunistes face à des Égyptiens combatifs


Rédigé par A. KITABRI le Dimanche 4 Avril 2021



Globalement, le Raja a gagné son match dans les 20 premières minutes. Il a profité de 2 erreurs. Le Raja a été satisfaisant en première mi-temps, dépassé en deuxième mi-temps. Heureusement, la défense était impeccable.
 
Madkour sauveur et buteur grâce au gardien !
 
13e minute : Un tir de Madkour anodin non cadré que le gardien Ikrami a remis dans ses propres filets (1-0). Auparavant Madkour avait sauvé son équipe sur la ligne du but en suppléant Zniti, battu.
 
Malongo presse et marque !
 
21e minute : Haut pressing de Malongo provoquant un mauvais dégagement récupéré par Metouali.  En remiseur, il a placé de la tête le ballon devant Malongo qui, d'une puissante reprise, a placé le ballon au fond des filets (2-0).
 
Le Raja retrouvé !
 
Le Raja a retrouvé son jeu et son esprit d'équipe :  des passes courtes, une transition fluide, un pressing haut, peu d’espaces entre les lignes et les couloirs, un bloc mobile et surtout une grinta au plus haut degré. Les derniers événements y étaient pour quelque chose. Les Rajaouis ont mérité leur avantage devant des Égyptiens volontaires, combatifs, engagés et pas faciles à jouer. Les Égyptiens ont commis deux erreurs. Ils les ont payées cash.
 
Une reprise intense des Égyptiens !
 
Après la pause, l'intensité a repris. Le Pyramids partait à la recherche des poteaux libérant des espaces devant les Rajaouis. Les Égyptiens poussaient. Ils ont fait reculer les lignes du Raja et ont créé des opportunités sans pouvoir les finaliser.
 
Le Raja en perte de fraîcheur !
 
Le Raja a perdu sa fraîcheur, son rythme et son jeu de la première partie. Il a fallu attendre la 70e minute pour assister au premier mouvement offensif du Raja mené par Metouali qui, épuisé, a laissé sa place à Mekaâzi. Malongo et Rahimi traînaient leurs pieds de fatigue.
 
Un dernier quart d'heure
 
Le dernier quart d'heure était totalement en faveur du Pyramids. Le Raja se défendait et repoussait en attendant les contres. Heureusement la défense rajaouie tenait le coup face aux assauts. La deuxième mi-temps était totalement en faveur du Pyramids sans pouvoir la concrétiser en chiffres. Le score est resté inchangé. Le Raja a empoché les 3 points, c'est le plus important.
 
Le 3ème but refusé en l'absence de la VAR !
 
Un 3e but sur une belle séquence du jeu. Une course de Saâdaoui, un centrage précis vers Malongo qui a fusillé de la tête Ikrami. Mais l'arbitre a pris une décision fausse : annuler un but valable qui, avec la VAR, aurait été accordé !