Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Rachid Talbi Alami nouveau président de la Chambre des représentants


Rédigé par Anass Machloukh le Samedi 9 Octobre 2021

À une majorité écrasante, Rachid Talbi Alami a été élu à la présidence de la Chambre des représentants. Un poste qu'il occupe pour la deuxième fois. Détails.




Rachid Talbi Alami a été élu président de la Chambre des représentants, lors d'une séance, tenue ce samedi. Une séance qui a connu la participation de 313 députés votants. Le candidat du RNI à la présidence de la première chambre a été élu à une majorité écrasante de 258 voix sur les 395 sièges. Il succède ainsi au président sortant Lahbib Malki, qui a dirigé l'hémicycle pendant la dernière législature. Il s'agit de la deuxième fois que Rachid Talbi Alami préside la Chambre des représentants sachant qu'il avait occupé ce poste de 2014 à 2017, lors de la neuvième législature.

L'annonce de l'élection de Rachid Talbi Alami a été prononcée par le député de l'USFP Adbelouahed Radi qui a dirigé les travaux de la séance. Après avoir félicité les parlementaires pour leur contribution à la bonne tenue de la séance,  ce dernier a aussitôt appelé le nouveau président à venir occuper son fauteuil, situé au dessus de la tribune parlementaire.    

Sous un flot d'applaudissements, le député du RNI et nouveau président a pris officiellement ses fonctions. Dans son allocution, il s'est félicité de la confiance que lui ont accordée les députés, "je suis conscient du poids de la responsabilité qui m'incombe à la tête ", a t-il indiqué, rappelant aux députés qu'ils sont devant une période cruciale marquée par plusieurs défis.  

En effet, l'élection de Rachid Talbi Alami était attendue vu que sa candidature a été soutenue par les trois parties de la majorité (RNI, PAM, Istiqlal) qui ont annoncé, vendredi, que ce choix s'est fait sur la base des résultats des échéances électorales qu’a connues le Royaume et qui ont constitué une étape importante dans la consolidation du processus démocratique dans le pays, avec une forte participation citoyenne.