Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Putsh au football européen : Naissance officielle de la Super League


Rédigé par Rachid MADANI le Lundi 19 Avril 2021



Florentino, du Real, président fondateur de la Super League d'Europe et son proche collaborateur le président de la Juventus de Turin
Florentino, du Real, président fondateur de la Super League d'Europe et son proche collaborateur le président de la Juventus de Turin
La Super League européenne est née. Le Real Madrid, Barcelone, l'Atlético, Milan, Arsenal, Chelsea, Inter, Juve, Liverpool, Manchester City, Manchester United et Tottenham sont enregistrés comme clubs fondateurs de la nouvelle compétition. Florentino Pérez en est le premier président.
                                     
              Déclaration fondatrice de la Superliga                                                                                                                                                                                            
 
Douze des clubs de football les plus importants d'Europe annoncent  qu'ils sont parvenus à un accord pour former une nouvelle compétition, la Super League, dirigée par leurs clubs fondateurs. AC Milan, Arsenal FC, Atlético de Madrid, Chelsea FC, FC Barcelone, FC Internazionale Milano, Juventus FC, Liverpool FC, Manchester City, Manchester United, Real Madrid CF et Tottenham Hotspur sze sont réunis  en tant que clubs fondateurs. Trois autres clubs le Bayern, Paris SG et Borussia seront invités à se joindre au groupe avant la saison inaugurale qui débutera dès que possible.
Pour l'avenir, les clubs fondateurs ont hâte de discuter avec l'UEFA et la FIFA des meilleures solutions pour la Super League et pour le football mondial dans son ensemble. La création de la nouvelle Ligue intervient alors que la pandémie mondiale a accéléré l'instabilité du modèle économique actuel du football européen. Depuis des années, les clubs fondateurs visent à améliorer la qualité et l'intensité des compétitions européennes existantes et, en particulier, à créer un tournoi dans lequel les meilleurs clubs et joueurs peuvent s'affronter plus fréquemment. La pandémie a révélé qu'une vision stratégique et une approche commerciale sont nécessaires pour augmenter la valeur et l'aide au profit de la pyramide du football dans son ensemble. Ces derniers mois, un dialogue intense a eu lieu avec les organes directeurs sur le futur format des compétitions européennes. Les clubs fondateurs estiment que les solutions proposées par les régulateurs ne résolvent pas les questions fondamentales, qui sont à la fois la nécessité d'offrir des matches de meilleure qualité, et d'obtenir des ressources financières supplémentaires pour l'ensemble du monde du football. Laporta, nouveau président du FC Barcelone déclare: "La Super League européenne s'attaque au football".                                                                                         
 
                                                 Format de compétition
 
20 clubs participeront, les 15 clubs fondateurs et cinq autres équipes supplémentaires qui seront classées annuellement en fonction des performances de la saison précédente. Tous les matches se joueront au cours de la semaine, tous les clubs continueront à concourir dans leurs ligues nationales respectives, préservant ainsi le calendrier traditionnel qui est au centre de la vie du club. La saison débutera en août avec la participation des clubs en deux groupes de dix, qui disputeront des matchs aller-retour. Les trois premiers de chaque groupe se qualifieront automatiquement pour les quarts de finale. Les équipes terminant quatrième et cinquième disputeront des éliminatoires supplémentaires à deux rencontres. Par la suite, des éliminatoires à deux se joueront depuis les quarts pour atteindre la finale, qui se jouera en un seul match, à la fin du mois de mai, dans un lieu neutre. Dès que possible, après le début de la compétition masculine, la ligue féminine correspondante sera lancée, ce qui contribuera à l'avancement et au développement du football féminin. Ce nouveau tournoi annuel apportera une croissance économique nettement plus élevée, ce qui permettra de soutenir le football européen par un engagement à long terme, que les contributions à la solidarité augmentent en fonction des revenus de la nouvelle ligue européenne.
 
                             Augmentation des revenus des clubs
                                                                                                                                                            
      Les paiements de solidarité seront plus élevés que ceux générés actuellement par le système de concurrence européen et devraient dépasser 10 milliards d'euros sur la période d'engagement des clubs. D'autre part, le nouveau concours sera construit avec des critères de durabilité financière, puisque tous les clubs fondateurs s'engagent à adopter un cadre de dépenses. En échange de leur engagement, les clubs fondateurs recevront collectivement un paiement unique de 3,5 milliards d'euros dédié uniquement à la réalisation de plans d'investissement dans les infrastructures et à la compensation de l'impact de la pandémie Covid-19. Florentino Pérez,  président  du Real Madrid CF et président de la Superliga, pense : « Nous allons contribuer à l’essor du football à tous les niveaux pour qu’il occupe la place qui lui correspond dans le monde. Le football est le seul sport dans la planète avec plus de 4000 millions de supporters et notre responsabilité comme grands clubs consiste à répondre au désir des fans. Soutenant la nouvelle ligue européenne, Andrea Agnelli, président de la Juventus et vice-président de la Super League,  pense : « Nos 12 clubs fondateurs représentent des milliards de fans à travers le monde. Nous nous sommes réunis à ce moment critique, pour que la compétition européenne se transforme, en donnant au sport que nous aimons une fondation durable pour l'avenir, en augmentant considérablement la solidarité et les ressources financières tout en améliorant le spectacle footballistique ».
 
                                           La réaction de la l’UEFA
 
Considérant que l’existence de la Super-League européenne constitue une menace pour la Champions-league et ses recettes, les dirigeants de l’UEFA viennent de grincer les dents.  Réunis d’urgence dimanche soir, ils ont décidé de menacer les clubs fondateurs de suspension et même de radiation. Soutenus par la FIFA et toutes les Fédérations, ils pensent aller loin, refusant la participation des footballeurs ayant évolué en Super League à la prochaine coupe du monde de Qatar. D’importantes sanctions économiques pourraient toucher les organisateurs de ce grand projet. Pour le moment, on parle déjà de la suspension provisoire des demi-finales de Champions league envisageant une éventuelle finale Bayern-Paris SG à Istanbul avec l’élimination disciplinaire du Real Madrid, Manchester City et Chelsea.
                                                             

  


Dans la même rubrique :
< >