Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Projet 'Batteries Lithium' aux USA : Rachid Yazami dément les rumeurs


Rédigé par A.E le Dimanche 22 Août 2021

Suite aux rumeurs qui se sont propagées sur les réseaux sociaux concernant une éventuelle visite de Rachid Yazami aux USA pour développer son projet relatif à la charge rapide de batteries. Le physico-chimiste marocain rompt son silence.



Sur sa page Facebook, Rachid Yazami a démenti toutes les rumeurs relatives à son voyage aux Etats-Unis pour développer son projet de batteries lithium-ion.

«J'ai lu dans certains réseaux sociaux la nouvelle selon laquelle je compterais partir pour les USA pour développer des projets relatifs aux batteries au lithium, en particulier sur les chargeurs ultra rapides. IL N'EN EST RIEN ». lit-on dans son post Facebook.

Cependant, Yazami n’a pas caché l’intérêt qu’a porté une société américaine à son projet. Il a souligné que « la seule nouvelle est qu'effectivement une grande société américaine a exprimé un intérêt à cette technologie et que cette compagnie sera la première au monde à commercialiser ces chargeurs ultra rapides».

Le physico-chimiste n’a pas manqué l’occasion pour faire preuve de sa détermination pour mener à bien cette aventure scientifique dans son pays, le Maroc. «Cette information n'enlève rien à ma détermination de développer mes projets sur les Batteries au Lithium au Maroc y compris une usine Gigafactory pour la production des batteries et celle des systèmes de charge ultra rapide.» a-t-il ajouté.

«Merci en tout cas pour le support de mes compatriotes marocains et l'envie de voir cette technologie se développer au Maroc.» lit-on à la fin de sa publication.

Il convient de rappeler que Rachid Yazami, physico-chimiste marocain, est auteur d’une innovation assez révolutionnaire dans le monde de batteries. En fait, il a inventé une technologie qui permet de recharger les batteries lithium-ion des véhicules électriques en moins de 10 minutes et ce en changeant complètement la méthode de recharge de ces batteries. Jusqu’à présent les batteries étaient rechargées en les remplissant à courant constant qui ne tient pas compte de leur spécificité, notamment la partie thermodynamique et cinétique des batteries. En lieu et place de celle-ci, ‘’nous proposons de varier le voltage de la batterie à travers la Voltamétrie non linéaire (VNL), que j’ai inventée. Nous avons d’ailleurs battu un nouveau record il y a quelques semaines en parvenant à charger une certaine catégorie de batteries en 8 minutes’’. A-t-il révélé.