Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Pouvoir d’achat : l'Istiqlal appelle à limiter les effets de l’inflation sur la consommation des ménages


Rédigé par Kawtar Chaat le Lundi 18 Avril 2022

Après la polémique suscitée par la pression qu'exerce la hausse des prix sur leur pouvoir d’achat, l’Istiqlal s’attaque à cette problématique à la Chambre des représentants et appelle les acteurs économiques à renoncer aux pratiques spéculatives de limiter les effets de l’inflation sur la consommation des ménages.



Pouvoir d’achat : l'Istiqlal appelle à limiter les effets de l’inflation sur la consommation des ménages
 

La parlementaire Fatima Benazza a mis en avant le processus de soutien exceptionnel des professionnels du secteur du transport routier qui permettra l'atténuation des impacts de la hausse des prix du carburant au niveau national, causé par la hausse continue des prix à l’international. "Ce processus sera bientôt généralisé à d'autres filières", précise-t-elle, notant que cela permettra de "garantir l'équilibre social à travers des dispositifs d'accompagnement capables d'ancrer les principes de solidarité".

 

L'istiqlalienne s'est félicité des actions du gouvernement visant à préserver le pouvoir d'achat des citoyens dans ce contexte marqué par les pressions inflationnistes, les effets de la sécheresse et les répercussions de la pandémie, appelant les autorités à faire face à la spéculation qui peut contribuer à l'instabilité des marchés ou à des crises graves.

 

A présent, les prix du gasoil continuent leur montée en flèche. Une situation qui pèse lourdement sur les poches des ménages. Dans ce sens, la parlementaire a indiqué que "l'opérationnalisation de la SAMIR peut jouer un rôle fondamental" en assurant un "stock stratégique capable de résister aux fluctuations du marché international", notant que مa capacité de stockage dans les réservoirs de la raffinerie équivaut à environ trois mois de consommation nationale.