Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Culture

Pour ses 10 ans : La Fondation Nationale des Musées envers et contre la pandémie


Rédigé par La rédaction le Mercredi 29 Décembre 2021

La Fondation Nationale des Musées (FNM) a mis en oeuvre à travers les 16 musées de la Fondation un programme qui consacre une gestion portée sur le résultat qui a réussi non seulement à maintenir l’activité des musées mais à développer des actions pour l’avenir.



Sur le plan juridique, la FNM compte, parmi les événements phares de cette année 2021, la publication de la loi N°56.20 élargissant les missions de cette institution et la création du label «musée».

Un élargissement qui vient placer la culture muséale comme facteur essentiel dans le développement de la société et l’action culturelle, au double plan national et international par les partenariats initiés. La loi N°56.20 vient récompenser dix années d’expérience et de savoir-faire acquis par la FNM et les musées. La FNM a organisé plusieurs manifestations, en pleines restrictions sanitaires, au Maroc et à l’international l’exposition “ Delacroix, souvenirs d’un voyage au Maroc”, “Les promesses de l’art. Une scène artistique actuelle”, “L’Afrique vue par ses photographes, De Malick Sidibé à nos jours”, “De Rage et de Désir, le coeur battant des Hommes” et “Henri Cartier-Bresson”.

Ces différentes expositions l’ont été au Musée Mohammed VI d’Art Moderne et Contemporain (MMVI), la pièce maîtresse du réseau des musées qui relèvent de la FNM. Toujours dans cette dynamique qui ne se dément pas, la FNM a également organisé les expositions photographiques “Regards sur la jeune scène photographique marocaine” et “À bonne(s) distance(s)” au musée National de la Photographie, l’exposition “Le Maroc, richesse et diversité” au musée des Confluences Dar El Bacha à Marrakech et l’exposition d’art marocain “Trilogie marocaine 1950-2020” au musée national Centre d’art Reina Sofía, à Madrid, confirmant ainsi la dimension diplomatique de son action à l’international.

Dans ce contexte, la FNM s’est alliée avec l’Institut du Monde Arabe (IMA) en vue de renforcer la dynamique culturelle. Parmi les expositions de grande portée, la FNM a rendu hommage à Mohamed Melehi, peintre connu et reconnu au Maroc et dans le monde. Fondateur de la revue Intégral, Mohammed Melehi est le peintre des vagues dans des sortes d’expérimentations géométriques. La Fondation a reçu les clés de l’ancien tribunal de 1ère instance de Larache pour en faire un musée, un projet scellé par une convention de partenariat avec le ministère de la Justice. L’institution a également inauguré la Villa Harris, musée de Tanger et lancé le musée du Judaïsme de Fès.

La FNM multiplie les partenariats

La FNM a, dans sa 10ème année, marqué la scène artistique par une forme de médiation muséale, relevant un triple défi, celui d’innover et donner un nouveau regard artistique sur des oeuvres fraîchement débarquées, de porter des initiatives inédites assurant une culture pour tous et de maintenir ses portes ouvertes en des temps de crise sanitaire.

La Fondation a organisé un concours photo en partenariat avec l’Office national des chemins de fer (ONCF), pour célébrer la Journée internationale des droits des Femmes, comme elle a signé diverses conventions notamment “Train art” avec l’ONCF, qui a pour but de rapprocher et faciliter davantage l’accès des musées aux citoyens, ainsi qu’avec l’Office National Marocain du Tourisme pour la promotion du tourisme et le partage du riche patrimoine local.

Un partenariat a également été établi d’une part, avec l’Institut de Recherche en Énergie Solaire et Énergies Nouvelles (IRESEN) pour doter le MMVI de panneaux solaires et d’autre part, avec le Lycée Descartes pour permettre aux élèves du Lycée de participer à la mise en valeur du patrimoine muséographique marocain.

Aux termes de ce partenariat, les deux parties s’engagent à organiser des visites scolaires de petits groupes d’élèves, accompagnés de leurs professeurs au musée de l’Histoire et des civilisations de Rabat en vue de planifier et de produire les images qui permettront de modéliser les pièces du musée. La Fondation Al-Omrane et la Fondation nationale des musées (FNM) ont signé une convention de partenariat permettant aux enfants issus des zones défavorisées, où le groupe Al-Omrane opère, d’accéder aux musées.

Plus globalement, la FNM a mis en place un système de gratuité afin de démocratiser l’accessibilité de la culture à toutes les composantes de la société marocaine, notamment les étudiants et élèves disposant d’une carte scolaire, afin de jouir d’une liberté d’accès tous les mercredis.