Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Phase II : Lancement de l'accompagnement psychiatrique pour les enfants bénéficiaires de la Grâce Royale


Rédigé par S.M le Mardi 1 Décembre 2020

La Fondation Mohammed VI pour la Réinsertion des Détenus a procédé, lundi au Centre d’Accompagnement et de Réinsertion de la ville de Safi, au lancement officiel de la phase II du Programme intégré d’accompagnement et de suivi au profit des enfants ayant bénéficié de la Grâce Royale et d’alternatives au placement institutionnel.



Phase II : Lancement de l'accompagnement psychiatrique pour les enfants bénéficiaires de la Grâce Royale
Cette deuxième phase, dont la cérémonie de lancement a été présidée par le coordonnateur général de la Fondation Mohammed VI pour la Réinsertion des Détenus, Abdelouahed Jamali Idrissi et le gouverneur de la province de Safi, Lahoucine Chaynane, est organisée en partenariat avec l’UNICEF et est financée par l’Union Européenne (UE) et l’Agence de Coopération Internationale Suisse.

Lancée à l'occasion de la célébration de la Journée internationale des droits de l’enfant, cette deuxième phase se caractérise par le lancement du "service d’accompagnement psychiatrique", qui sera mis en œuvre par des spécialistes psychiatriques et de l’addictologie dans la région de Rabat-Salé-Khénitra et la région Casablanca-Settat en tant que première phase et ce, dans la perspective de sa généralisation sur les autres régions du Royaume.

La Phase I du programme intégré d’accompagnement et de suivi au profit des enfants ayant bénéficié de la Grâce Royale et d’alternatives au placement institutionnel a été lancée le 11 mai 2020, sous le signe "L’Enfant, c’est Maintenant", en partenariat avec l’UNICEF, l’UE, le ministère de la culture, de la jeunesse et des sports, la Société marocaine des psychologues cliniciens et l’appui technique de Webhelp Maroc, rappelle-t-on.

Ce programme a pour objectif d’assurer une réinsertion socio-économique efficace des anciens pensionnaires des établissements pénitentiaires et des Centres de Protection de l’Enfance, ainsi qu'un soutien socioéconomique et psychologique du milieu familial en vue de les qualifier et faciliter leur encadrement éducatif.

Il s’agit aussi d’assurer l’accompagnement de cette catégorie de citoyens, eu égard à leur âge et à leur statut juridique. Cet accompagnement tend à la garantie d’une meilleure réhabilitation et ce, conformément aux valeurs de citoyenneté, tout en veillant à la garantie des conditions psychologiques, sociales, économiques et sanitaires idoines à même de faciliter le processus de réinsertion de ces personnes au sein de la société.

Par la même occasion, M. Jamali Idrissi, a donné le coup d’envoi du Programme d’accompagnement des mineurs pensionnaires des centres de protection de l’enfance et leur préparation à l’étape post-carcérale, à travers un accompagnement supervisé par la cellule de coordination créée à cet effet dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions du cahier d’accompagnement et de réinsertion élaboré, en partenariat avec le ministère de la culture, de la jeunesse et des sports. L'objectif étant de garantir la pérennité des services au profit des personnes concernées après avoir quitté les centres de protection de l’enfance.

Dans le cadre de ses missions et dans le souci de promouvoir et préserver la dignité humaine des pensionnaires des établissements pénitentiaires et de protection de l’enfance qu’elle supervise, avec la Délégation Générale à l’Administration Pénitentiaire et à la Réinsertion (DGAPR), et en marge de la célébration de la Journée internationale des droits de l’enfant, la Fondation Mohammed VI pour la Réinsertion des Détenus a procédé à partir de ce lundi, à la distribution de lots de vêtements et de produits d'hygiène au profit de plus de 1.250 mineurs pensionnaires de plus de 20 établissements pénitentiaires du Maroc.  

  


Dans la même rubrique :
< >