Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Pass Vaccinal : l’obligation est approuvée et l’annonce officielle n’est qu’une question de temps


Rédigé par Anass Machloukh le Jeudi 26 Août 2021

Après l’avis favorable du Comité scientifique qui s’est prononcé en faveur de la vaccination obligatoire, le gouvernement aurait approuvé l’obligation du pass vaccinal dans les lieux publics. Quelques jours nous séparent d’une annonce officielle... Détails.



Pass Vaccinal : l’obligation est approuvée et l’annonce officielle n’est qu’une question de temps
Objet de plusieurs interrogations récemment, l’obligation du pass vaccinal dans les endroits publics est désormais une réalité, après l’aval du comité scientifique dont les membres se sont prononcés clairement en faveur de l’adoption du passeport sanitaire. Ainsi le gouvernement aurait approuvé cette mesure, nous révèle une source sûre proche de l’Exécutif.

L’obligation n’est désormais qu’une question de temps, selon notre interlocuteur ayant requis l’anonymat et qui nous explique que le projet d’application du pass sanitaire est quasiment finalisé. Pour autant, ni la date d’officialisation de cette mesure, ni sa date d’application ne sont fixées. En tout cas, l'annonce ne devrait pas être officialisée plus tard que le début du mois prochain, toujours selon notre source.

En effet, le pass sanitaire devrait être obligatoire pour tout citoyen afin d’accéder aux endroits publics tels que les cafés, hammams, salles de sport, écoles, universités, hôpitaux ainsi que les établissements hospitaliers et les transports publics (tramway, trains, avions, bus etc.).

Les autorités compétentes attendent le moment opportun pour décréter le pass sanitaire de façon formelle, sachant que le nombre des personnes totalement vaccinées ne dépasse pas encore 14 millions, sachant que 4 millions attendent le rendez-vous de la deuxième dose pour avoir leur certificat de vaccination. Jusqu’à maintenant, 18 millions de marocains ont reçu au moins une seule dose, soit 50% de la population du Royaume.

En effet, les autorités sanitaires font la course contre la montre pour accélérer la campagne de vaccination, élargie désormais même aux enfants de 12 à 17 ans, qui seront vaccinés dans les écoles avant le début de la rentrée scolaire. Le ministère de tutelle a d’ores et déjà préparé un plan national, nous avait déjà confirmé une source ministérielle.

  


Dans la même rubrique :
< >