Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Participation du Maroc à la 2e édition de l'exposition économique et commerciale Chine-Afrique


Rédigé par Hiba Chaker le Lundi 27 Septembre 2021

Le Maroc participe à la deuxième édition de l'Exposition économique et commerciale Chine-Afrique, qui s'est a débuté dimanche à Changsha, capitale de la province chinoise du Hunan (centre), avec la participation de près de 900 entreprises de Chine et d'une quarantaine de pays africains, dont le Maroc.



Cette édition, qui se poursuit jusqu'au 29 septembre, se tient en mode virtuel et en présentiel sous le thème "Nouveau Départ, nouvelles opportunités et nouvelles réalisations" et comprend des salons sur la coopération économique sino-africaine, les marchandises de marques africaines et les spécialités africaines.

Au menu de l'Exposition figurent également des forums sur la coopération dans des domaines tels que les produits alimentaires et agricoles, l'industrie de la santé, le financement, les infrastructures et le secteur privé.

Etalée sur une superficie de 94.000 m2, cette édition accueille six pays africains en tant qu'invités d'honneur, dont le Sénégal, le Rwanda et l'Afrique du Sud.

La coopération économique et commerciale entre la Chine et l'Afrique traverse une étape très importante de transformation, de modernisation et d'amélioration en termes de qualité et d'efficacité, a indiqué le vice-ministre chinois du Commerce, Wang Bingnan lors de la cérémonie d'ouverture.

L'organisation réussie de l'exposition et la mise en place d'une zone pilote de haut niveau pour une coopération économique et commerciale approfondie devraient améliorer efficacement la connectivité du marché sino-africain et le partage des ressources, et contribuer à stabiliser et à faciliter l'industrie et les chaînes d'approvisionnement et à construire de nouveaux modèles de développement, a-t-il noté.

Pour sa part, le membre du Bureau politique du Parti communiste chinois, Yang Jiechi, a considéré que la foire est devenue une nouvelle plate-forme pour la mise en œuvre des mesures économiques et commerciales du Forum sur la coopération sino-africaine et la promotion de la coopération économique et commerciale avec l'Afrique.

Tout en saluant la confiance mutuelle croissante et la coopération fructueuse entre la Chine et l'Afrique dans les domaines du commerce, de l'investissement, des infrastructures et des industries émergentes, M. Yang a déclaré que Pékin soutiendra fermement l'Afrique dans sa quête de la force par le biais de l'unité et soutiendra le développement économique et social des pays africains.

Il a de même appelé les deux parties à mettre en synergie leurs stratégies de développement, à mener une action commune pour lutter contre la pandémie et à renforcer la coopération "pragmatique" dans les domaines de l'économie, du commerce, de la connectivité, du développement vert, de la promotion des ressources humaines et bien d'autres.

De son côté, le président sénégalais Macky Sall, a souligné dans un discours en visioconférence, que grâce au soutien de l'Exposition, les petites et moyennes entreprises africaines ont paraphé des partenariats avec des entreprises chinoises et ont eu accès au marché chinois.

Notant que la Chine et l'Afrique constituent ensemble un marché de plus de 2,5 milliards de consommateurs, M. Macky Sall a souligné que les deux parties devraient renforcer leurs avantages complémentaires dans les secteurs agricole et industriel pour améliorer la transformation industrielle, en sus de la coopération économique et commerciale.

L'Exposition, dont la première édition a été organisée en 2019, se veut une plateforme majeure pour la promotion de la coopération économique et commerciale entre la Chine et les pays africains.

À la fin de 2020, la Chine est devenu le plus grand partenaire commercial de l'Afrique pendant 12 années consécutives.

Le commerce bilatéral a enregistré une forte croissance en 2021, le volume des échanges ayant augmenté de 40,5% en glissement annuel pour atteindre un record de 139,1 milliards de dollars au cours des sept premiers mois de cette année, selon le ministère chinois du Commerce

  


Dans la même rubrique :
< >