L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


L'Opinion

Paix à nos âmes


Rédigé par Majd EL ATOUABI le Mercredi 8 Février 2023



Paix à nos âmes
C’est le célèbre historien grec Thucydide qui le disait: l’Histoire est un éternel recommencement. Une affirmation qui n’a jamais semblé aussi vraie qu’en cette période où un certain passé récent de sinistre mémoire bégaye à n’en plus finir, replongeant l’humanité dans le spectre pas encore oublié d’un conflit généralisé. Jugez-en.
 
Tandis que la Russie persévère dans sa folle invasion de l’Ukraine, l’Allemagne s’apprête pour la première fois depuis la seconde Guerre mondiale à envoyer ses chars «Panther», dont le nom rappelle, ironie du sort, celui des redoutables «Panzer» du troisième Reich, ratisser ces mêmes plaines d’Ukraine où la Wehrmacht s’était cassée les dents face à l’Armée rouge.
 
Entre temps, la terre a tremblé en Turquie avec un séisme majeur qui rappelle dans son amplitude celui de Erzincan (8,2 sur l’échelle de Richter !) qui avait sinistré dans la nuit du 26 au 27 décembre 1939, soit trois mois après l’invasion allemande de la Pologne, l’Est de la Turquie, causant plus de 33.000 morts et des dégâts indescriptibles.
 
De l’autre côté de l’Atlantique, l’Amérique emboîtera bientôt le pas à l’Allemagne en envoyant aussi des chars et il ne manquera alors plus pour compléter cette impression de déjà-vu qu’un alter ego réincarné du général Eisenhower dans sa célèbre jeep Willys. Certes, Américains et Allemands n’envoient pas de troupes en Ukraine, du moins pas pour le moment. Mais ce qui se passe sur le terrain de cette guerre de plus en plus primitive réveille de douloureux souvenirs.
 
Lorsqu’on voit les tanks redevenir les rois des champs de bataille, reléguant au rang de hiatus historique l’escroquerie occidentale des frappes chirurgicales dites ciblées ; lorsque les baïonnettes sont aiguisées et les tranchées recreusées, il y a en effet de quoi s’inquiéter sur le sort de la civilisation humaine que l’on espérait plus ou moins guérie de la tentation de la sauvagerie guerrière mondialisée.
 
Que ce soit en Europe, avec la crise ukrainienne, ou en Asie avec les menaces chinoises contre Taïwan, en passant par le Moyen-Orient et le sempiternel conflit israélo-palestinien, auquel sont venues s’ajouter les récentes frappes mystérieuses contre l’Iran et la crise larvée entre l’Arabie Saoudite et l’Égypte, les zones de tensions qui menacent guerre n’ont jamais été aussi nombreuses qu’en l’actuelle conjoncture.
 
Et pour compléter ce tableau de mauvais augure, au plus proche de nos frontières, voilà que le sieur Abdelmadjid Tebboune, Président de notre voisine l’Algérie, se met à se rêver en Édouard Daladier, multipliant à une cadence inquiétante les Conseils de guerre, tout comme l’ancien ministre des Armées de France lors de la deuxième Guerre mondiale. Esprit guerrier sort de ces corps !
 
Majd EL ATOUABI



Dans la même rubrique :
< >





🔴 Top News