L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

PLF 2023: création de 28.212 postes budgétaires


Rédigé par Mariem LEMRAJNI le Vendredi 21 Octobre 2022

Au titre du budget général pour l'année budgétaire 2023, 28.212 postes budgétaires sont
en vue d’être crées. Ces postes sont réservés aux différents ministères et institution,
l’Intérieur (7.544), Administration de la défense nationale (7.000), la Santé (5.500),
l’Enseignement supérieur (2.349) et le ministère de l’Economie et des Finances (1.200).



PLF 2023: création de 28.212 postes budgétaires

Le PLF 2023 s’annonce avec un nouveau plan de budgétisation, qui implique la création de   28.212 postes budgétaires. Ainsi, un ensemble de 550 postes seront créés au profit du chef du gouvernement qui se doit de les répartir entre les différents départements ministériels ou institutions. 200 postes sont réservés au profit des personnes en situation de handicap.

Dans cette même optique, à partir du 1er janvier 2023, 4.300 postes budgétaires seront créés au profit du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire. Ces postes seront réservés exclusivement aux magistrats qui occupent des postes budgétaires au niveau du ministère de la justice ainsi que les magistrats en position de détachement.

En plus de cela, il est prévu de créer 20.000 postes au profit des Académies régionales de l'éducation et de la formation (AREF), dont 18.000 enseignants et 2.000 personnels d'appui pédagogique et administratif.

Sur la base de ces constats, voici une représentation fidèle à la répartition fournit des 27.662 autres postes sur les différents ministères et institutions:

 

https://s1.lematin.ma/files/lematin/images/articles/2022/10/1666342828_Postes%201.jpg

https://s1.lematin.ma/files/lematin/images/articles/2022/10/1666342850_Postes%202.jpg

Outre les postes mentionnés, 150 postes budgétaires supplémentaires seront réservés à la régularisation de la situation administrative des attachés de justice ayant terminé leur période de formation et nommés en tant que magistrats du corps de la magistrature. Le budget du CSPJ supportera les dépenses afférentes à cette régularisation. Les postes budgétaires occupés par les intéressés au ministère de la justice seront supprimés à la date de la régularisation.
Compte tenu de ce qui à pu être observé, force est de constater qu’il est également proposé de supprimer à partir du 1er janvier 2023, les postes budgétaires relevant du ministère de l'agriculture occupés par le personnel titulaire et stagiaire ainsi que le personnel contractuel en fonction dans les services centraux et déconcentrés de l'Administration des Eaux et Forêts en raison de leur détachement d'office auprès de l'Agence nationale des eaux et forêts.









🔴 Top News