Menu
L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal



Actu Maroc

Opération Marhaba 2022: 32 navires pour organiser le transit estival


Rédigé par Kawtar Chaat le Vendredi 6 Mai 2022

Dans le cadre du lancement de l'opération Marhaba 2022, le ministère du Transport et de la logistique a élaboré un schéma directeur de la flotte qui s'adapte aux infrastructures portuaires, aux capacités de gestion des flux et aux prévisions de trafic attendu, a indiqué jeudi la Directrice de la Marine marchande relevant de ce département, Amane Fathallah.



Afin de fluidifier l'opération de transit, 32 navires seront mobilisés pour assurer 572 rotations hebdomadaires, avec une capacité totale de 471.000 passagers et 124.000 véhicules par semaine, tandis que 14 navires seront mobilisés sur l'axe principal Tanger Med-Algésiras, avec un objectif de 47 rotations par jour, a affirmé Fathallah dans une déclaration à la MAP en marge de la réunion de la commission mixte maroco-espagnole de transit, tenue à Rabat.

 

« Pour faciliter la gestion des flux, les billets seront vendus cette année avec réservation, y compris pour le court-courrier », a précisé la responsable, notant que le trafic passager est séparé du trafic camion afin « d’assurer une meilleure fluidité au niveau des ports ».

 

La tutelle a également reconduit le cahier des charges de l'opération Marhaba, qui engage les opérateurs maritimes à respecter les dispositions liées à la sécurité et à la sûreté, tout en offrant des services de qualité.

 

Dans le cadre de la préparation de l'opération Marhaba 2022, la sous-secrétaire d'État espagnole à l'Intérieur, Isabel Goicoechea, a représenté l'Espagne lors d'une réunion tenue jeudi à Rabat, aux côtés de Khalid Zeroualiwali et directeur de l'immigration et de la surveillance des frontières au ministère de l'Intérieur, qui a représenté le Maroc. Les discussions ont porté sur les modalités opérationnelles mises en place par les deux parties. Les mesures prises s'articulent autour de plusieurs volets liés à la fluidité du trafic, à la sûreté et à la sécurité, aux procédures d'assistance, aux procédures de proximité et de communication, ainsi qu'aux mesures de prévention et de vigilance compte tenu du contexte épidémiologique.

 

Cette rencontre s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan mis en branle lors de la visite du Premier ministre espagnol Pedro Sanchez au Maroc en mars, qui a marqué la fin d'une longue crise diplomatique entre les deux pays voisins.

 









🔴 Top News