Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

ONIGT : Le président de l’Ordre des géomètres rejette toutes les allégations


Rédigé par Anass MACHLOUKH le Mercredi 14 Octobre 2020

Le Président de l’Ordre National des Ingénieurs Géomètres Topographes (ONIGT), Khalid Yousfi, a répondu aux accusations proférées contre l’ONIGT et ses différentes composantes.



Suite à la diffusion par certains organes de presse électronique d’un communiqué, portant de graves accusations contre l’ONIGT et dans le but d’éclairer l’opinion publique, M. Yousfi a publié un communiqué dans lequel il a précisé que ces allégations, qu’il a qualifié de « fausses et malveillantes », visent à ternir la réputation de l’ONIGT et de freiner les réformes fondamentales de la profession.  

Le président de l’Ordre a assuré que ces accusations ne serviront qu’à « renforcer la conviction notre et notre détermination à poursuivre les réformes, la refonte et le développement de la profession et à renforcer sa contribution au développement économique et social de notre pays ». 

Khalid Yousfi a également expliqué que « l’Ordre National des Ingénieurs Géomètres Topographes est le seul et l’unique porte-parole officiel des Ingénieurs Géomètres-Topographes (IGT) », ajoutant qu’aucune institution tertiaire n’en droit de jouer ce rôle de porte-parole, qui a été attribué à l’ONIGT en vertu du dahir n° 1.94.126 du 25 février 1994 (14 Ramadan 1414). 

Aussi, il a souligné que les décisions dudit Ordre sont totalement indépendantes et prises dans un cadre institutionnel au niveau du Conseil national, et a insisté sur le dialogue et le respect mutuel qui caractérise la relation que l’ONIGT entretient avec ses partenaires publics et privés, en particulier avec l’Agence Nationale de la Conservation Foncière du Cadastre et de la Cartographie (ANCFCC) qui est l’un des partenaires importants de la profession.

Il sied de noter que l’ONIGT a réalisé plusieurs projets structurants en partenariat avec l’ANCFCC, notamment le lancement de la plateforme dématérialisée de gestion des dossiers techniques élaborés par les IGT du secteur privé, la refonte du cahier des charges lié à l’immatriculation foncière d’ensemble dans le cadre des marchés publics liant les IGT du secteur privé à l’ANCFCC, et encore la refonte et la mise à jour des normes techniques en relation avec les dossiers techniques cadastraux. 

Par ailleurs, l’une des grandes réalisations de l’ONIGT, au cours des quatre dernières années, est l’achèvement de l’arsenal juridique qui encadre la profession, suite à la publication au Bulletin officiel du décret portant Code des Devoirs Professionnels, qui définit les droits et les obligations des IGT membres de l’ONIGT et garantit la protection des citoyens, des opérateurs privés et des institutions publiques et semi-publiques. 

Pour conclure M.Yousfi a déclaré que « l’ONIGT se réserve le droit de recourir à la justice pour diffamation afin de demander réparation du préjudice moral ayant porté atteinte à l’honneur et à la réputation de notre institution ». 

Nabil LAAROUSSI