Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Nouveau modèle de développement : La société civile plaide pour une vision écologique


Rédigé par Anass Machloukh le Jeudi 17 Septembre 2020

Dans le cadre de l’élaboration du nouveau modèle de développement, l’Alliance Marocaine pour le Climat et le Développement Durable (AMCDD) a livré, dans une lettre, ses recommandations à la commission spéciale chargée de la question afin de de concevoir un modèle plus vert et plus respectueux de l’environnement.



Nouveau modèle de développement : La société civile plaide pour une vision écologique
L’AMCDD a fait état de la faiblesse de l’intérêt que porte la commission à la question environnementale, au développement durable et au climat, dans sa façon de concevoir le nouveau modèle de développement. L’Alliance a rappelé que la crise actuelle a révélé que le modèle de développement mondial a atteint son paroxysme et a imposé une accélération sans précédent dans la recherche d’un modèle alternatif.

Dans ce sens, plusieurs recommandations ont été listées à la commission spéciale sur le nouveau modèle de développement pour une prise de conscience plus importante de l’aspect écologique dans les politiques publiques.

La priorité au développement durable

Dans ses recommandations, l’AMCDD insiste beaucoup sur la dimension de la durabilité du nouveau modèle de développement qui doit être un de ses piliers fondamentaux. En outre, le nouveau modèle économique doit être basé sur le principe de justice sociale et environnementale, précise l’Alliance qui appelle à ce que la nouvelle économie marocaine soit orientée vers les secteurs propres à savoir les transports propres, l’urbanisme, le logement et l'agriculture durable.

Un nouveau pacte sociétal

La lettre appelle à un nouveau pacte social qui soit démocratique, productif et social, basé sur les principes de la durabilité et de l'entrepreneuriat solidaire. Il doit également assurer une adaptation aux changements climatiques, sanitaires, financières et économiques.
Par ailleurs, l’AMCDD préconise de renforcer la coopération avec l’Union européenne en matière de transition écologique dans tous les secteurs concernés tels que l’Agriculture verte et de énergies renouvelables.

Pour réaliser tout cela, l’établissement d’une véritable démocratie participative est vivement recommandé par l’Alliance avec des mécanismes efficaces et renouvelés qui octroient aux organisations civiles et aux citoyens la capacité d'intervention et d'évaluation des politiques environnementales, et ce, conformément aux mécanismes de participation internationalement reconnus.

Rappelons que l’Alliance Marocaine pour le Climat et le Développement Durable est un ensemble regroupant différents acteurs marocains actifs et engagés pour dans la protection de l’environnement. Elle œuvre dans les actions de plaidoyer auprès des parties prenantes ainsi que dans l’encadrement de la population et la réalisation des projets de développement durable à fort impact local.