Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Nouveau dispositif pour accélérer la prise en charge des cas Covid-19


Rédigé par Anass Machloukh le Mercredi 16 Septembre 2020

Après avoir établi un nouveau protocole de traitement des malades au Covid-19, le Ministère de la Santé veut accélérer sa mise en œuvre par un plan d’organisation et un nouveau circuit de prise en charge des cas suspects.



Dans une circulaire adressée à tous les professionnels de la Santé, le Ministre de la Santé Khalid Ait Taleb a défini un plan d’organisation en vue d’accélérer le processus de prise en charge des cas de Covid-19 dans le cadre du nouveau protocole de traitement.

Le rôle indispensable des centres de proximité

Avec la nouvelle organisation les centres de proximité autrement appelés établissement de soins de santé primaires (ESSP) et les Structures de référence de proximité Covid-19 sont censés jouer un rôle de premier plan dans la détection, l’identification des cas suspects.

Les ESSP seront des établissements de veille, c’est-à-dire qu’ils seront chargés d’identifier les cas présentant des risques d’infection, de déterminer les cas probables et de procéder aux tests PCR voir même investiguer pour détecter les clusters potentiels. Ceci afin de les orienter vers les structures de référence de proximité.

Selon la circulaire, ces dernières vont disposer au minimum d’un médecin, un infirmier, un agent de nettoyage et un agent de sécurité. Elles sont équipées d’un électrocardiogramme, des kits de prélèvement PCR, des médicaments de prise en charge Covid-19 et un oxymètre de pouls. Chaque cas présentant des signes de gravité sera transporté aux hôpitaux par une ambulance équipée en sources d’oxygène.

S’agissant de leurs fonctions, ces structures de proximité vont procéder à l’identification et le triage des cas transférés par les ESSP, les cliniques privées et autres centres dont les cas les plus graves seront amenés à des centres hospitaliers. Pour les cas moins graves, les médicaments seront prescrits et dispensés dans le cadre d’un traitement à domicile.

Au niveau hospitalier, les patients qui nécessitent une hospitalisation seront accueillis dans les hôpitaux selon le circuit fixé à cet effet, précise la circulaire. Ceci passe par une coordination permanente entre les ESSP, les structures de référence et les unités hospitalières par l’intermédiaire du Service du Réseau des Etablissements de Santé. 

Un circuit plus court

Cette nouvelle organisation permet d’établir un circuit rapide et plus raccourci afin d’accélérer la prise en charge des malades au Covid-19 dans les meilleures conditions.

Dès qu’un cas suspect se présente soit dans les centres de proximité soit directement dans un hôpital, il sera automatiquement diagnostiqué. S’il s’avère un cas grave avec un facteur de risque, il sera transféré en urgence dans un hôpital, puis une nouvelle réévaluation sera effectuée avec un test PCR pour savoir s’il s’agit d’un cas bénin, dans ce cas, le malade sera pris en charge à domicile. Or une hospitalisation sera nécessaire dans les cas graves présentant des facteurs de risque. 

Voici le circuit tel qu’élaboré par le Ministère de Tutelle :

Nouveau dispositif pour accélérer la prise en charge des cas Covid-19