Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Nizar Baraka développe les contours du programme électoral de l'Istiqlal


Rédigé par Anass Machloukh le Mercredi 7 Juillet 2021

Invité au Forum de la MAP, sous le thème : "le Parti de l'Istiqlal face aux défis du paysage politique et partisan national", Nizar Baraka, a donné un aperçu sur ce à quoi ressemblera le programme électoral du Parti de la Balance, à la veille des élections du 8 septembre. Détails



Nizar Baraka développe les contours du programme électoral de l'Istiqlal

Le programme, dont les détails ne sont pas encore dévoilés, devrait marquer une rupture avec le libéralisme et le retour de l’Etat providence. « La pandémie a montré à quel point le rôle de l’Etat providence est important », a-t-il déclaré Nizar Baraka. Pour autant, on connait d’ores et déjà quelques mesures concrètes que l’Istiqlal appliquera s’il arrive aux commandes.

Le SG du Parti  s’est engagé sur des mesures concrètes préservatrices du pouvoir d’achat des classes moyennes à savoir la baisse l’IR, le plafonnement des prix des hydrocarbures et des frais de scolarité dans les écoles privées, tout cela pour diminuer la pression sur les revenus moyens. M. Baraka s’est engagé également à mettre en place une politique intégrée pour la jeunesse et un programme spécifique de développement des zones rurales. Pour lui, la priorité est d’y diversifier les activités économiques pour trouver des alternatives à l’agriculture.

Souveraineté, priorité au produit local

En matière économique, Nizar Baraka a réitéré son attachement à la préférence nationale dans le cadre de la commande publique, expliquant que les marchés publics doivent être accordés en priorité aux entreprises les moins importatrices, qui créent de l’emploi au Maroc et consomment du matériel marocain. La politique sanitaire figure parmi les priorités du programme de l’Istiqlal qui veut renforcer la compétitivité de l’hôpital public et booster l’industrie pharmaceutique nationale afin d’accompagner la généralisation de la couverture médicale.

Le SG du parti de la balance a également appelé à mettre fin à la politique de privilèges accordés à certaines catégories et de défense des intérêts de lobbies au lieu de ceux des citoyens, tout en œuvrant à la réduction des disparités sociales.

Accréditations : 140 candidatures reçues 

En pleine préparation pour la campagne électorale, les préparatifs s’enchaînent pour désigner les prochains candidats du Parti aussi bien aux législatives qu’aux locales. Interrogé sur la candidature de Hamid Chabat à la mairie de Fès, Nizar s’est montré clair : « la coutume veut que les ex-secrétaires généraux ne se présentent pas aux élections », a-t-il déclaré, ajoutant que 140 candidatures ont été déposées jusqu’à présent. Lesquelles seront tranchées par le comité compétent.