L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Conso & Web zone

Natation : Ouste, les crampes musculaires !


Rédigé par Zakaria CHIHAB le Dimanche 24 Juillet 2022



La natation devient la principale activité durant l’été. À la plage ou à la piscine, elle est à la fois vue comme une activité physique et un loisir. Que ce soit pour les nageurs d’expérience ou les nageurs du dimanche, les bienfaits de ce sport ne sont plus à prouver. Cependant, la natation comporte aussi son lot de risques, à savoir les crampes. Ces dernières peuvent être dangereuses pendant la baignade. Il est pourtant facile de les éviter en adoptant quelques bons réflexes.

Comment éviter les crampes pendant la baignade

Sous l’effet de la panique, une crampe qui survient au large (ou même en piscine) peut entraîner un risque de noyade. Pour l’éviter, il faut savoir s’hydrater, s’échauffer et reconstituer ses réserves de potassium et de sodium. Si vous souffrez d’artérite ou de diabète aigu, deux pathologies qui provoquent fréquemment des crampes, parlez-en à votre médecin.

S’échauffer cinq minutes avant de plonger

Ne négligez pas l’échauffement, surtout si l’eau est froide et que vous manquez d’entrainement. Les bons exercices avant et après : trottinez cinq minutes sur place ou en allant jusqu’au bord de l’eau ou mieux encore dans le sable pour étirer et chauffer les muscles. Vous pouvez aussi pédaler cinq minutes ou encore pratiquer ces exercices de pédalage allongé sur le dos. Après la baignade, étirez vos muscles en marchant cinq bonnes minutes.

En cas de crampe : le bon réflexe

Si la crampe survient quand même, laissez-vous flotter sur le dos en faisant la planche, reprenez votre souffle, respirez calmement et enfin étirez le muscle contracté ou massez-le : la simple stimulation de la peau fera passer la contracture.
 


Zakaria CHIHAB
Kinésithérapeute -Physiothérapeute



Dans la même rubrique :
< >






🔴 Top News