Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

NBA: Les Sixers officialisent la venue de Daryl Morey


Rédigé par la rédaction (avec AFP) le Mardi 3 Novembre 2020



NBA: Les Sixers officialisent la venue de Daryl Morey
Daryl Morey, l'ex-manager général des Houston Rockets, à l'origine l'an dernier d'un incident diplomatique entre la NBA et la Chine pour avoir soutenu les manifestants de Hong Kong, a été nommé président des opérations basket des 76ers de Philadelphie.
"Daryl Morey est l'un des meilleurs dirigeants de la NBA et je suis ravi de l'accueillir à Philadelphie en tant que président des opérations basket", a déclaré Josh Harris, copropriétaire des Sixers.
"Un talent comme Daryl est rarement disponible, alors nous avons agi rapidement pour l'attirer. Il est innovant, visionnaire, c'est un leader avec un parcours jalonné de succès et je crois qu'il va considérablement améliorer nos chances d'avoir une équipe de calibre pour viser le championnat", a-t-il ajouté.
Morey, qui a démissionné de son poste après 14 ans en fonctions il y a trois semaines, a vu les Rockets se qualifier dix fois en play-offs sous sa gouverne, sans néanmoins atteindre les finales.
Il collaborera avec l'entraîneur Doc Rivers qui n'a pas été conservé par les Los Angeles Clippers pour recruter des talents à associer aux deux stars de l'équipe, le pivot camerounais Joel Embiid et l'arrière australien Ben Simmons.
Sa dernière saison chez les Rockets a débuté par une polémique. En octobre 2019, il avait soutenu sur Twitter les manifestants pro-démocratie de Hong Kong, territoire autonome du sud de la Chine, qui protestaient contre l'exécutif local et les autorités centrales.
Ce tweet avait poussé Pékin à suspendre tout partenariat avec la Ligue nord-américaine de basket (NBA). La télévision chinoise CCTV avait cessé la diffusion des rencontres pendant plus d'un an, jusqu'au match 5 des finales récemment remportées par les Lakers.
Le commissaire de la NBA Adam Silver avait soutenu Daryl Morey malgré les appels de la Chine à son licenciement et les pertes financières de la NBA consécutives à l'affaire, estimées à 400 millions de dollars (340 millions d'euros).