Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

NBA: Les Lakers de LeBron écrasent les Warriors, les Bucks d’Antetokounmpo


Rédigé par La rédaction (avec AFP) le Lundi 1 Mars 2021



NBA: Les Lakers de LeBron écrasent les Warriors, les Bucks d’Antetokounmpo

Les Los Angeles Lakers de LeBron James ont signé une victoire éclatante face aux Golden State Warriors de Stephen Curry (117-91), alors que les Milwaukee Bucks ont enchaîné une cinquième victoire consécutive, dimanche en NBA.

Une action résume la domination des Lakers: alors que la franchise de LA menait déjà 70-44 juste avant la mi-temps, LeBron James a marqué au buzzer un tir à 3 points pour bien faire comprendre aux Warriors que, cette fois, ils n'allaient pas les laisser remonter, contrairement à la nuit du 18 janvier où les Warriors avaient réussi un come-back héroïque, alors qu'ils étaient menés de 16 points à la pause.

Pour son 1.300e match en saison régulière, LeBron James a été au four et au moulin: 6 rebonds, 4 passes, 2 interceptions et 2 contres et, surtout, 19 points, cinq de ses coéquipiers ayant également marqué plus de 10 points. Les Lakers se reprennent après avoir perdu 5 des 6 matches suivant la blessure d’Anthony Davis, mais restent désormais sur deux victoires consécutives.

"Quand vous perdez une pièce aussi importante que ‘AD’, cela prend un certain temps (pour s’adapter), à la fois offensivement et défensivement", a déclaré LeBron James.

La défaite est encore plus douloureuse pour les Warriors, qui ont également perdu Draymond Green sur blessure. "Je lui ai parlé à la mi-temps. Il ne pensait pas que c'était trop grave", a toutefois déclaré le coach Steve Kerr après le match, qui a par ailleurs été animée par des fautes et des contestations.

Dès le premier quart-temps, Stephen Curry (qui a peu performé, à 16 pts) a trébuché, en remontant le terrain, et réclamé une faute de Dennis Shroeder. Le ballon a immédiatement été récupéré par Montrezl Harrell, à son tourpoussé par le rookie des Warriors James Wiseman, l’empêchant de mettre son tir. Aucune faute, de part et d’autre, n’a alors été signalée.

Au deuxième quart-temps, une faute a été sifflée cette fois sur Stephen Curry, alors que celui-ci s’est penché vers l’avant en tentant un tir à 3 points. Dennis Shroeder lui a reproché de chercher le contact, causant une brève interruption de la rencontre.

 

- Bucks-Clippers: Antetekounmpo sans pitié -

 

Plus tôt dans la soirée, les Bucks se sont imposés 105-100 face à des Clippers valeureux, mais qui ont totalement coulé en fin de match, en ne marquant pas un seul point dans les 4 dernières minutes de la rencontre.

Giannis Antetekounmpo, MVP (meilleur joueur) des deux dernières saisons de NBA, ne s’est pas fait prier, en marquant sept points d’affilée, permettant ainsi, aux Bucks, troisièmes à l’Est, de prendre l’avantage.

A dix secondes du terme, il s’est même fendu d’un dunk assassin, enterrant définitivement les espoirs des coéquipiers de Kawhi Leonard (25 pts), Paul George (16 pts) et du Français Nicolas Batum (8 pts).

Le "Greek Freak" a soigné ses statistiques face à la troisième franchise de l’Ouest, avec 36 points et 14 rebonds, mais aussi 5 passes décisives, 4 contres et 1 interception. Il devient à l’occasion le premier joueur des Bucks à marquer plus de 35 points sur 4 matches consécutifs depuis Kareem Abdul-Jabbar en 1973.

"J'essayais juste d'être agressif et je savais que ça allait marcher, j'ai essayé de trouver mes coéquipiers, de remonter le terrain et de créer des opportunités pour que mes coéquipiers puissent avoir un tir ouvert ou que je puisse aller jusqu'au panneau ou créer une action", a-t-il réagi.

Pour les Bucks, qui ont également enregistré le retour de Jrue Holiday (2 pts), c’est la première victoire cette saison en 11 matches où ils étaient menés au troisième quart-temps.

A noter également la soirée à 46 points pour Bradley Beal, n’empêchant pas la défaite 111-110 des Washington Wizards face aux Boston Celtics de Jayson Tatum (31 pts) et Kemba Walker (21 pts).

Enfin, dans le duel des "Frenchies", les New York Knicks de Frank Ntilikina (1 interception au compteur) se sont imposés 90-109 face aux Detroit Pistons de Sekou Doumbouya (3 pts, 1 rbd et 2 passes).


  


Dans la même rubrique :
< >