L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Mustapha Baitas : le gouvernement déterminé à préserver le prix du pain


Rédigé par Safaa KSAANI le Jeudi 10 Février 2022

Pour que le citoyen puisse acheter le pain à 1,20 dirhams, le gouvernement dépense 50 milliards de centimes mensuellement, dans une conjoncture marquée par l’inflation. Détails.



La flambée des prix des matières premières fait toujours débat. Lors du point de presse hebdomadaire, tenu ce jeudi, à l'issue du Conseil de gouvernement, le porte-parole de l'Exécutif, Mustapha Baitas, a dû répondre aux inquiétudes des citoyens quant à flambée des prix des matières premières, constatée dans les différents marchés du Royaume.

"Nul besoin de rappeler les causes de cette hausse, qui est due au contexte de la relance de l'économie mondiale, ainsi qu’à la hausse importante des prix du pétrole, dont le prix du baril avoisine 100 dollars, en plus des perturbations en cours des chaînes d’approvisionnement", a-t-il argué, pour justifier les raisons de l'inflation actuelle, ajoutant que les prix des produits agricoles demeurent stables, malgré le retard des précipitations. 

Le porte-parole du gouvernement n'a pas manqué de souligner que l'Exécutif est déterminé à intensifier les efforts pour surmonter les difficultés liées à l'inflation et à satisfaire les attentes des citoyens et préserver leur pouvoir d'achat.

Dans ce sillage, "50 milliards centimes sont dépensés mensuellement par l’Exécutif pour préserver le prix de 1,20 dirhams, a-t-il annoncer pour ne citer que cet exemple. Ce soutien est du à la hausse du prix de la farine sur le marché international qui touche également le Maroc, qui importe une partie de ses besoins de cette matière vitale. En effet, l'Exécutif a prévu une augmentation du budget de la Caisse de Compensation pour subventionner les prix de trois produits de première nécessité à savoir le Gaz, le blé et le sucre. 




Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 3 Juillet 2022 - 20:55 Sahara : Staffan de Mistura attendu au Maroc