Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Mourtada Mansour victime de la malédiction du Raja : Après avoir perdu son poste de président du Zamalek, il perd son poste de député !


Rédigé par A. KITABRI le Lundi 9 Novembre 2020



Mourtada Mansour victime de la malédiction du Raja :  Après avoir perdu son poste de président du Zamalek, il perd son poste de député !
  La vie n'est pas toujours rose. Mourtada Mansour, l'exubérant dirigeant égyptien vient de couler pour la deuxième fois en l'espace de quelques semaines. Après avoir été déchu de son poste à la présidence du Zamalek, il vient d'être "exclu" de la course à la députation !
    
   Lors des récentes élections législatives, il n'a été classé que sixième. De ce fait, il ne participera au deuxième tour qui permettra aux têtes de listes de siéger au parlement égyptien.

          En perdant son poste de député, il perd également son immunité. Une immunité derrière laquelle il s'était souvent barricadé pour fustiger tous ceux qui osent s'opposer à lui. Et ils sont nombreux. Déjà certains ont annoncé qu'ils allaient le poursuivre pour des affaires qui datent de l'époque où il était député.

        Mourtada Mansour semble avoir été touché par la malédiction du Raja. Entre la demi-finale « aller » et la demi-finale « retour », il avait été suspendu de son poste de Président du Zamalek. Une semaine après la demi-finale « retour », il vient de perdre son poste de député. Il ne siègera plus au sein du parlement égyptien.
      
Les jours à venir seront très chauds pour le tonitruant Mourtada Mansour… victime de la malédiction rajaouie ! Il n'aura pas savouré longtemps sa victoire contre le Raja. Sa finale face à son éternel "ennemi "Al Ahly" aura sûrement un goût amer en attendant les autres "ennemis" dans les halls de tribunaux égyptiens !