Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Mokdad : les marchés des capitaux appelés à promouvoir une croissance durable et inclusive


Rédigé par La rédaction avec MAP le Mercredi 24 Novembre 2021

Les marchés des capitaux en Afrique sont appelés à promouvoir une croissance durable et inclusive et atténuer les conséquences néfastes de la crise sanitaire, a affirmé, mercredi à Casablanca, Kamal Mokdad, président du conseil d'administration de la Bourse de Casablanca.



Mokdad : les marchés des capitaux appelés à promouvoir une croissance durable et inclusive
S'exprimant à l'ouverture de la 24ème édition de la conférence annuelle de l'African Securities Exchanges Association (ASEA), M. Mokdad a mis en avant les grandes capacités des marchés financiers africains, en termes de mobilisation de l’épargne et de financement des entreprises, au service des besoins de l’économie réelle.
 
Et de rappeler les défis actuels des Bourses des valeurs en Afrique relatifs à l’accompagnement du développement dans le continent et le financement de la reprise post-covid, déplorant l'impact négatif induit par la crise sanitaire sur les économies africaines. "Les bourses des valeurs sont des espaces propices au partage des données économiques, permettant à l’effet multiplicateur économique de jouer, pleinement, son rôle en faveur du secteur privé", a relevé M. Mokdad.
 
Toutefois, il a appelé à une meilleure définition du rôle des marchés financiers, en matière d’accélération de la reprise économique, le financement de l'infrastructure et l’accompagnement des petites et moyennes entreprises.
 
La Bourse de Casablanca, de son côté, est pleinement engagée pour le renforcement du rôle des marchés des capitaux africains, dans la perspective d’achever une prospérité économique globale, a-t-il affirmé, rappelant les actions entreprises par la Bourse pour renforcer ses partenariats et promouvoir le partage du savoir-faire en Afrique. La Bourse de Casablanca, a-t-il soutenu, est convaincue que l’intégration et la coopération constituent le meilleur moyen pour promouvoir la visibilité et l’attractivité des marchés financiers africains.
 
De son côté, Edoh Kossi Amenounve, président de l'ASEA, a souligné la principale mission de l’Association, consistant à mobiliser les écosystèmes des marchés de capitaux africains, afin de promouvoir le développement durable et renforcer l'inclusion financière, au service du développement économique de l’Afrique.
 
Et d’ajouter que cette conférence mettra en lumière le rôle des marchés financiers en matière d’accélération de la reprise économique et l’appui au développement du continent africain.
 
Abritée par la Bourse de Casablanca, cette édition se tient les 24 et 25 novembre, en format virtuel, sous le thème "les marchés financiers, moteurs essentiels de l’émergence de l’Afrique".
 
Cette conférence ambitionne de fournir des réponses à de multiples questions stratégiques relatives au développement des marchés financiers africains en particulier et à la croissance économique du continent en général.
 
En ligne avec les objectifs stratégiques de l'ASEA, la conférence mettra l'accent sur le rôle des marchés des capitaux et les bourses africaines en matière d’accélération de la reprise économique post-covid le financement des gouvernements et des projets d’infrastructures en Afrique.
 
Il s’agit également, d’explorer la contribution des marchés des capitaux, en termes d’appui financier aux entreprises, la mobilisation des capitaux indispensables pour le développement des petites et moyennes entreprises (PME), l’accompagnement des transformations structurelles, l'intégration économique africaine et la promotion de l'innovation et l'inclusion financière.