Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Marques vs Covid-19 : Aswat accompagne la communication d’entreprise


le Mardi 26 Mai 2020

Face à la pandémie actuelle, Radio Aswat continue de contribuer à sa manière à la relance de l’économie nationale, et initie une série de séminaires en ligne.



Marques vs Covid-19 : Aswat accompagne la communication d’entreprise
Le choix d’accompagner ce secteur en particulier s’impose de lui-même vu les difficultés de la majorité des supports média qui ont vu leurs revenus baisser drastiquement alors même que leurs audiences ont connu une croissance importante durant toute la période de confinement.

Marques vs Covid-19 : quelles stratégies de communication en période de crise ? 
Le premier webinaire a ainsi été organisé le mardi 19 mai en partenariat avec Officium sur la thématique « Marques vs Covid-19 : quelles stratégies de communication en période de crise ? ».

Celui-ci a réuni un panel d’exception constitué de : Ilham Bensouda, directeur général adjoint de l’agence MIMédia, Aissam Fathya directeur général de l’agence Kenz média et membre de l’Union des Agences Conseil en Communication (UACC), Sakina El Fares, directeur Brand et Communication de Orange Maroc ainsi que Youssef Barradi, directeur général adjoint de Lesieur Cristal, Groupe Avril. Ces acteurs de poids sur le marché ont échangé leurs points de vue sous la modération experte de Reda Taleb, CEO d’Officium.

Le débat a démarré avec un état des lieux clair dressé par Aissam Fathya et Ilham Bensouda en mentionnant que les supports média télé, radio et digital ont connu une hausse de leurs audiences à deux chiffres durant la période de confinement alors que les niveaux d’investissement publicitaires sont alarmants. En d’autres termes, l’opportunité unique de communiquer pour bénéficier des conditions commerciales plus souples et du faible encombrement des écrans publicitaires n’est pas exploitée par les marques.

Sans oublier le fait que selon l’étude Kantar, l’absence de communication d’une marque durant la crise, fait baisser de 39% son taux de notoriété sur la période post-crise et que le dirham qu’on cherche à économiser maintenant risque de coûter 3dhs au retour aux marques, comme l’a avancé Aissam Fathya.

Sakina El Fares et Youssef Barradi ont à leur tour présenté le vécu en ces temps de crise des entités qu’ils représentent respectivement en décrivant leurs différentes contraintes, les premières mesures ainsi que priorités prises au sein de leurs sociétés en termes d’agilité, de procédures de travail, de sécurité et santé des employés.

Ils s’accordent à dire que malgré la baisse de leurs budgets média, le soutien à la communication de leurs marques est primordial et donc maintenu en réorientant leurs discours sur l’empathie et l’écoute envers leurs communautés tout en maintenant l’authenticité et la mission de leurs marques.

Le riche débat s’est clôturé sur le fait que la crise impose aux agences et annonceurs une forte créativité et une réflexion approfondie sur des stratégies d’innovation marketing pour faire la promotion des marques en dehors d’une communication uniquement axée sur la Covid-19, et ce, pour construire un après-crise plus solide et serein.

  


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 19:25 El Hajeb : Le lycée Ibn Al Khatib mis en quatorzaine.