L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



Actu Maroc

Maroc-Tunisie : Marzouki déplore l’acte irresponsable de Kaïs Saïed


Rédigé par Yassine Elalami le Dimanche 28 Août 2022

L’ancien président de la République tunisienne, Moncef Marzouki, sort de son silence et qualifie la décision de Kaïs Saïed d’inviter le chef du Polisario au TICAD8 comme acte irresponsable et nuisible aux intérêts de la Tunisie.



Moncef Marzouki, rejoint le chœur croissant de voix condamnant la décision de l'actuel président tunisien Kais Saied d'accueillir Brahim Ghali, le chef du Front séparatiste Polisario, en marge de la 8ème conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 8).

Cette décision sape la position historiquement neutre de la Tunisie et met en péril l'union des pays du Maghreb, relève Marzouki.

La position de la Tunisie sur la question du Sahara Marocain a toujours été cohérente, quel que soit le président, a-t-il souligné, affirmant que son pays a historiquement gardé une position neutre sans prendre parti.

« En accueillant le chef du Polisario comme s'il était le président d'un pays reconnu internationalement, Kaïs Saïed a abandonné cette tradition », a déclaré Marzouki dans une publication sur Facebook.

Marzouki a déclaré que le problème de l'invitation adressée au dirigeant du Polisario par l'Union africaine aurait pu être évité grâce à une réception protocolaire par le ministère des Affaires étrangères, et non par le président.

Il a également qualifié la décision du président tunisien comme mettant en péril l'union des pays de la région du Maghreb, arguant que la région a besoin de mettre fin à l'adversité et de ne pas « verser plus d'huile sur le feu ».

Marzouki a signalé, que le soutien de l'Algérie aux ambitions du Polisario, a sapé à la fois les intérêts marocains et l'intérêt régional partagé de créer une union maghrébine fonctionnelle.
« La seule solution pour les Sahraouis n'est pas de courir après un Etat qui ne verra la lumière que sur les décombres du Maroc », a conclu Marzouki.








🔴 Top News











 
Other