Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Marina de Salé : La wilaya mettra-t-elle fin au chaos ?


Rédigé par Kawtar CHAAT le Lundi 26 Juillet 2021

Suite à sa visite à la Marina de Salé, M. Mohamed Yacoubi, wali de Rabat-Salé-Kénitra, a tenu des réunions au siège de l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg, concernant les infractions commises par les propriétaire



Marina de Salé : La wilaya mettra-t-elle fin au chaos ?
La semaine dernière, des rapports officiels ont été publiés faisant état de la dérogation de Saïd Zarrou, directeur général de l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg (AAVB). De nombreuses questions ont été soulevées suite à cette dérogation et à la visite du Wali à la Marina de Salé, qui est sous la tutelle de l’Agence.

Le wali a soulevé lors de réunions tenues, au siège de l’Agence, avec des hauts fonctionnaires, les questions relatives à la mauvaise gestion et les retards dans la réalisation des projets sous l’égide de l’agence, qui est récemment entré en conflit politique avec les communes de Rabat et de Salé.

Des sources du média arabophone Al Akhbar ont révélé que l’AAVB vit dans un état d’alerte, après la destitution de Saïd Zarrou, ajoutant qu’un certain nombre de fonctionnaires et d’ingénieurs affiliés à l’Agence s’attendent à être relevés de leurs fonctions après la visite soudaine du Wali, et les réunions urgentes qu’il a tenues au siège de l’agence, en présence du directeur par intérim de l’AAVB, et de Mohamed Belbachir, ancien directeur des agences urbaines de Tanger et d’Essaouira, récemment désigné par Yacoubi à la tête de la société Rabat aménagement.

Ces réunions interviennent après une visite de Yacoubi, accompagné de responsables dans la wilaya de Rabat-Salé-Kénitra, à la Marina de Salé. Une tournée au cours de laquelle ils ont relevé les violations commises par les propriétaires et gérants de cafés et restaurants. Ces derniers nuisent à la vue et l’esthétique de Bouregreg en installant des parasols de différentes formes et tailles le long de la rivière.

De leur côté, les habitants de la Résidence Bab Al Bahr à la Marina se plaignent de l’insistance de certains cafés dans le quartier résidentiel haut de gamme malgré les nombreuses plaintes, qui n’ont pas réussi à mettre fin à ces pratiques interdites par la loi. La même source a indiqué qu’un certain nombre de cafés concernés par ces violations sont entrés en conflit judiciaire avec les habitants de la résidence et les autorités locales. De plus, des jugements ont été prononcés contre les propriétaires pour quitter les lieux sous peine d’amende.

En outre, plusieurs habitants et utilisateurs de kayaks sur la rivière Bouregreg se sont plaints du harcèlement et des désagréments causés par les propriétaires de jet-skis à l’embouchure de la rivière, notant qu’ils menacent la sécurité des passagers utilisant les bateaux de traversée, des kayakistes et des habitants du quartier Bab Al Bahr.

Bouregreg Marina : l’échec des offres touristiques

​Bouregreg Marina et son port de plaisance ont lancé, au cours des dernières saisons estivales (2018-2019), des offres touristiques et de divertissement. Cependant, ces offres n’ont pas reçu un grand accueil, ce qui a été attribué par la direction du port de plaisance à la coïncidence avec le début de la pandémie.

Puis, les saisons 2020 et 2021 ont été annulées, et les entrées du port ont connu une baisse importante par rapport aux années précédentes. En effet, les réservations des propriétaires de yachts ont diminué, les campagnes et promotions de Marina Salé n’ont pas porté leurs fruits pour amener plus d’investissements dans la région, Au contraire, les investissements nationaux et étrangers ont connu une chute, et plus des deux tiers des magasins donnant sur la rivière Bouregreg sont resté fermés.

  


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Septembre 2021 - 11:29 Aziz Akhannouch élu officiellement maire d’Agadir