L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search



International

Mali : Les Touaregs rejettent le dialogue «inter-malien»


Rédigé par L'Opinion Mercredi 3 Janvier 2024



Les séparatistes touaregs ont rejeté mardi l'idée d'un "dialogue direct inter-malien pour la paix et la réconciliation" par le chef de la junte, qu'ils considèrent comme "une façon de prononcer la caducité définitive de l'Accord" de paix de 2015 entre eux et Bamako.

Lors de ses vœux du Nouvel An dimanche, le chef de la junte Assimi Goïta a annoncé la mise en place d'un "dialogue direct inter-malien pour la paix et la réconciliation, afin d’éliminer les racines des conflits communautaires et intercommunautaires" et pour "privilégier l’appropriation nationale du processus de paix".

Il a indiqué "que l’unicité, la laïcité de l’État et l’intégrité du territoire ne feront pas partie des sujets de discussion" et assuré que "la lutte contre les groupes armés terroristes", parmi lesquels la junte place les groupes rebelles touaregs, "se poursuivra jusqu’à la pacification totale du pays".

"Nous pensons que c'est (le dialogue inter-malien) une façon de prononcer la caducité définitive de l'accord et de mettre la médiation internationale à la porte", a déclaré à l'AFP Mohamed Elmaouloud Ramadane, un porte-parole de la rébellion touareg signataire de l'accord de paix sous l'égide d'Alger en 2015.

"Nous voyons que c’est un rejet d’un accord déjà signé par toutes les parties et garanti par la communauté internationale, et nous ne sommes pas prêts à prendre part à un processus de paix qui ne sera qu’un simulacre", a-t-il ajouté.



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 14 Juillet 2024 - 17:51 Palestine : Hamas arrête les négociations







🔴 Top News