L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



International

Malgré moult soutiens, le pouvoir d'achat des Français demeure inquiétant


Rédigé par Houda Belabd le Mercredi 17 Août 2022

​Avec l'inflation qui continue sa progression, de nombreux Français se sont retrouvés avec un budget serré pour leurs traditionnelles vacances d'été, cette année.



Le pouvoir d'achat français est de plus en plus serré, relate Xinhua. Photo: droits réservés
Le pouvoir d'achat français est de plus en plus serré, relate Xinhua. Photo: droits réservés
 Pour ces vacances tant attendues après deux ans de restrictions sanitaires, Emmanuelle, 51 ans, qui vit à Aix-en-Provence dans le Sud du pays, calcule les prix avec ses amis avant d'opter pour un voyage en groupe sur l'île méditerranéenne de Corse.
 
« Si j'étais seule, avec mon pouvoir d'achat, je ne pourrais pas partir en vacances cet été », révèle la responsable d'une crèche qui n'a pas souhaité donner son nom de famille. Marion Favart-Guillon, 33 ans, fonctionnaire travaillant dans la ville de Metz (est), prévoit des « dépenses supplémentaires » malgré tout pour profiter pleinement des vacances. Elle ne cache cependant pas ses inquiétudes pour les mois à venir. « Ma maison est chauffée au fioul et au bois... Le bois est également cher ».
 
 Alors que les prix de l'énergie s'envolent partout en Europe, la France est l'exception notable où la plupart des habitants n'ont pas constaté de hausse significative de leur facture de gaz ou d'électricité. A l'heure actuelle, les prix du gaz domestique sont gelés au niveau de 2021 et les prix de l'électricité ne peuvent augmenter que de 4% par an.
 
Toutefois, le prix au litre du fioul a augmenté de près de 84% sur un an et les 3 millions de foyers qui recourent à cette énergie pour se chauffer sont en première ligne face à l'inflation, selon Effy, une entreprise française qui travaille sur la rénovation énergétique. En effet, sous l'effet de la flambée des prix de l'énergie dans le monde, l'inflation en France, bien que moins grave que dans les autres économies de la zone euro, n'a cessé de battre des records ces derniers mois. Au mois du juillet, les prix à la consommation ont augmenté de 6,1% sur un an après +5,8% en juin, selon les données publiées le 12 août par l'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE).

Les prix de l'alimentation ont, quant à eux, augmenté de 6,8% après +5,8% en juin. La viande, le lait, le fromage, les œufs, le pain et les céréales ont tous connu des hausses de prix plus fortes que l'inflation.
 
« Acheter de la viande ? Un peu compliqué. Les prix du poisson, des fruits et des légumes sont catastrophiques si on achète au marché », déplore Marion. Léon Melkonian, 67 ans, se félicite d'avoir réussi à économiser environ 100 euros (103 dollars) par mois en achetant dans les supermarchés asiatiques. «C'est moins cher que dans les supermarchés français », explique-t-il à Xinhua, ajoutant qu'il achète moins les choses qu'il aime.
 
Ce résident parisien garde l'espoir que les mesures d'urgence proposées par le gouvernement pour protéger le pouvoir d'achat auront un impact positif. Une loi validée par les parlementaires début août prévoit notamment l'augmentation de 4% des prestations sociales et une hausse des aides personnelles au logement de 3,5%. D'un montant de 18 centimes, la « remise carburant », mise en place depuis le 1er avril, va progressivement évoluer à partir du mois de septembre pour atteindre 30 centimes le litre en septembre et octobre.
 
En attendant l'effet de ces mesures, d'un budget estimé à 21,4 milliards d'Eurospour 2022, « nous devons gérer notre vie quotidienne » résume Léon. « Les Français doit s'adapter aux nouvelles situations ».

Xinhua



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 5 Octobre 2022 - 17:07 L’Europe affiche son soutien aux Iranien(ne)s







🔴 Top News










 
Other